4.3 Val Mc Dermid

 

 

Titres selon leur ordre de sortie :

 

 

 

 

Bio expresse :

 

À 17 ans, Val McDermid est la première étudiante d'une école publique à fréquenter l'Université d'Oxford. Diplôme en poche, elle s'engage dans le journalisme pendant une quinzaine d'années à Glasgow et à Manchester.

 

Engagée dans les mouvements de gauche et de contestation pendant l'ère Thatcher, elle amorce en 1984 l'écriture d'un roman policier qu'elle met trois ans à achever : le succès de "Report for Murder" détermine sa vocation littéraire.

 

Son oeuvre, qui développe les thèses féministes et engagées de l'auteur, compte trois séries policières aux héros récurrents distincts : Lindsay Gordon, une journaliste lesbienne apparue dans son tout premier roman, partage plusieurs points communs avec Val McDermid ; Kate Brannigan, une psychologue se trouve souvent confrontée à des tueurs pathologiques ; enfin, le Dr. Tony Hill et l'inspectrice Carol Jordan mènent des enquêtes dans des milieux particulièrement glauques et violents.

 

Les romans de Val McDermid sont d'ailleurs associés au Tartan noir, une conjonction stylistique entre le roman noir et la culture écossaise.

 

Val McDermid est aussi critique de littérature policière pour la presse écrite et, s'étant toujours intéressée à l'écriture dramatique, collabore à des émissions radiophoniques de la BBC.

 

Elle et sa conjointe vivent, avec leurs trois chats, à Manchester et possèdent une maison de campagne dans le Northumberland.

 

 

 

 

 

Titre : Quatre garçons dans la nuit


Edition : J'ai Lu (2006)

 

Résumé :

St Andrews, un coin paisible d'Écosse. Cette nuit-là, pourtant, un cadavre atrocement mutilé y est découvert par une bande d'étudiants éméchés: celui de Rosie, barmaid. Instantanément dégrisés, les jeunes gens alertent la police. Sans se douter que tout les accable : chacun d'eux n'avait-il pas un motif secret d'en vouloir à une fille aussi séduisante ? Faute de preuve, ils restent libres. Sauf que les frères de la victime, eux, sont bien décidés à les faire payer. Et le temps n'y changera rien, même si, trente ans plus tard, de nouvelles techniques d'investigation permettent d'espérer que la justice aura enfin le dernier mot. Une seule solution : mener l'enquête soi-même. Quitte à affronter la folie d'un tueur.


Critique :

L'histoire commence en 1978, en Écosse, dans un décor plutôt sombre, juste avant Noël, dans la neige et le froid, ce qui amplifie l'atmosphère pesante et plutôt glauque qui entoure ce roman.

 

Sur une intrigue somme toute assez mince (un simple meurtre) l'auteur bâtit un suspense psychologique prenant et angoissant. Le thème de l'innocent accusé à tort est au centre du roman: quatre garçons, dont la seule faute fut de tomber une nuit, alors qu’ils étaient ivres, sur une jeune fille mourante et qui se retrouvent au banc de la société. Toute leur vie, ils devront porter ce fardeau.

 

Les personnages des quatre jeunes sont bien travaillés et tout ce qu’ils peuvent endurer lorsque tout le monde les suspecte est bien décrit.


La fin se déroulera vingt-cinq ans plus tard, avec des morts suspectes... Qui a tué ?


Personnellement, je me suis littéralement laissée prendre au jeu, car j'ai mis le nez dans le livre, et sans m'en rendre compte, me voilà déjà arrivée à la moitié et pressée d'arriver à la fin pour connaître enfin l'identité du coupable.

 

Puis, tout à coup, tout s’est éclairé pour moi et j’ai compris (avant la fin) QUI avait tué... Bon sang, mais c’est bien sûr...

 

 

 

 

Titre : Au lieu d'exécution
 
Edition : J'ai Lu (2006)


Résumé :

Scardale, à peine un hameau au fin fond du Derbyshire, une des régions les plus sauvages et les plus reculées d'Angleterre. Dix maisons qui appartiennent toutes au maître du lieu.

 

Mais, en ce jour de décembre 1963, un événement bouleverse la petite communauté. Alison Carter, belle-fille du châtelain, a disparu. Fugue, rapt ou assassinat ? Impossible que personne ne sache rien.

 

Pourtant l'inspecteur George Bennett se heurte à un mur de silence. Et puis, un à un, savamment orchestrés, des indices surgissent, accablant l'un des habitants de Scardale, le seul qui soit étranger au village. C'est la curée.

 

Il faudra trente-cinq ans et un incroyable concours de circonstances pour qu'éclate la vérité.

 

 

 

 

Titre : Sous les mains sanglantes
 
Edition : J'ai Lu (2011)


Résumé :

Le profileur Tony Hill, grièvement blessé par un patient forcené de l'hôpital psychiatrique, affronte, de son lit de douleur, la rapacité de sa garce de mère.

 

Quant à Carol Jordan, elle doit élucider plusieurs meurtres ayant pour point commun une liste de plantes vénéneuses. La première victime étant la vedette du football-club de Bradfield, l'émotion du public frôle l'hystérie.

 

Et cela atteint son comble lorsqu'une bombe explose au stade un jour de match de Première Ligue... Encore des terroristes? Seul Tony Hill, pourtant affaibli, sera capable de déceler un lien ténu entre des affaires apparemment étrangères l'une à l'autre.

 

Petit plus : Voici la cinquième enquête du tandem fétiche de Val McDermid: "Avec Tony et Carol, je peux creuser en profondeur dans ces régions considérées par certains comme la quintessence du Mal et par d'autres comme la déchéance absolue de l'humanité."

 

 

 

 

Titre : Sans laisser de traces
 
Edition :  Flammarion (2011) / J'ai Lu (2012)


Résumé :

Vingt-trois ans après la grande grève des mineurs britanniques de 1984, la fille de Mick Prentice demande à la police d'enquêter sur la disparition de son père, qui avait abandonné la lutte syndicale pour aller travailler à Nottingham.

 

Les inspecteurs Karen Pirie et Phil Parhata sont chargés de l'enquête.

 

 

 

 

Titre : La fureur dans le sang
 
Edition : J'ai Lu (2007)


Résumé :

Comment imaginer que l'animateur de télévision le plus populaire de Grande-Bretagne puisse être mêlé à des disparitions d'adolescentes ?

 

L'inspecteur Shaz Bowman en est pourtant convaincue.

 

Or, elle manque cruellement de preuves. Ni Tony Hill, directeur de la nouvelle cellule de profilage, ni Carol Jordan, sur les traces d'un incendiaire criminel dans le Yorkshire, ne se doutent que l'intuition de Shaz va les mener au-delà même de la terreur.

 

 

 

 

Titre : Noirs tatouages
 
Edition : J'ai Lu (2009)


Résumé :

"Cet été-là, il a plu comme rarement à Lake District et la tourbière a livré son secret : un cadavre sans âge, couvert de tatouages.

 

Jane Gresham, spécialiste du poète William Wordsworth, pense aussitôt à une légende locale : Fletcher Christian, le chef des mutins du Bounty, a fui Pitcairn pour regagner clandestinement l'Angleterre. Et son vieil ami Wordsworth a transformé son récit en poème épique.

 

Persuadée que le précieux manuscrit se trouve chez un descendant du poète, Jane enquête.

 

Mais, comme dans toutes les chasses au trésor, les convoitises s'éveillent, et les cadavres s'accumulent."

 

 

 

 

Titre : Le tueur des ombres
 
Edition : J'ai Lu (2005)


Résumé :

Fiona Cameron, dont la sœur a été assassinée voilà douze ans, est devenue profiler. Son métier : traquer les assassins et en particulier les serial killers.

 

La police espagnole lui demande de l'aide : une jeune Allemande et un étudiant américain ont été assassinés à Tolède. Mais c'est au Royaume-Uni qu'on retrouve le cadavre mutilé de Drew Shand, un célèbre auteur de romans policiers.

 

L'assassin semble d'ailleurs avoir reproduit au détail près la scène d'un des romans de sa victime.

 

On croit au départ à un simple crime de sang mais très vite, d'autres auteurs de polars vont eux aussi passer de vie à trépas, exactement comme les victimes de papier de leurs fictions.

 

Ce qui est légèrement ennuyeux c'est que le propre compagnon de Fiona, Kit Martin, exerce lui aussi l'auguste profession d'auteur de thrillers. Et qu'il serait fort étonnant qu'il n'apparaisse pas tôt ou tard sur la liste noire du tueur...

 

Petit plus : Prix du Roman d'aventures en 1998 pour "Mauvais Signes", l'Écossaise Val McDermid, une ancienne journaliste, crée ici un climat de menace permanente et livre une variation originale sur le couple serial killer/profiler.

 

Les deux personnages sont fort bien construits et la description de la personnalité de Fiona Cameron est l'un des ressorts les plus intéressants de ce roman qu'on a du mal à ne pas lire d'une seule traite.

 

Une réussite, donc. Val McDermid est également connue pour être la créatrice de Kate Brannigan, détective privé héroïne, entre autres, de "Gènes toniques".

 

 

 

 

Titre : La dernière tentation
 
Edition : J'ai Lu (2007 - 2011)


Résumé :

Hanté par le souvenir d’humiliations subies durant son enfance, un marinier sillonne les canaux d’Europe du Nord en quête d’une impossible revanche qui le conduit au meurtre.

 

Au même moment, Carol Jordan, agent de liaison Europol, arrive à Berlin. Elle a pour mission d’infiltrer un réseau de drogue et de démanteler un trafic de clandestins, en usant de son extraordinaire ressemblance avec la maîtresse du gangster qui les contrôle.

 

Mais trois meurtres au scénario pervers, commis en Allemagne et en Hollande, l’entraînent sur la piste d’un serial killer.

 

Carol saute sur l’occasion pour reprendre contact avec Tony Hill, l’as du profilage britannique, et le persuader de sortir de sa retraite...

 

 

 

 

Titre : Le Chant des sirènes
 
Edition : J'ai Lu (2007)


Résumé :

" Il n'a pas voulu de moi. Je ne demandais qu'à lui donner de l'amour, à le satisfaire, à le combler. Mais il a refusé tout ce que je lui offrais. C'est à ce moment-là que les meurtres ont commencé à Bradfield... "

 

La police l'appelle le Tueur Homo. Féru de supplices anciens tels que le chevalet, il punit atrocement les jeunes hommes qui l'ont repoussé. Au point, sans doute, de ne trouver le bonheur que dans la punition.

 

Face à lui, assistant les enquêteurs, Tony Hill, " profileur ", psychiatre chargé de dessiner le portrait mental d'un assassin d'après ses actes et ses habitudes.

 

Mais se frayer un chemin dans la tête de ceux qui tuent, n'est-ce pas aller à la rencontre de ses propres gouffres ?

 

 

 

 

Titre : Fièvre
 
Edition : Flammarion (2012) /


Résumé :

Le psychologue profileur Tony Hill a cette fois-ci affaire à un adversaire des plus retors. Un tueur insensible à la jeunesse et l'innocence, motivé par les désirs les plus pervers...

 

Lorsqu'on retrouve le cadavre mutilé d'une adolescente, Tony et l'inspecteur en chef Carol Jordan se rendent vite compte que c'est le début d'une cruelle campagne qui prend pour cible des jeunes gens sans lien apparent.

 

Leur assassin, tel un véritable caméléon, les rencontre sur internet, feint de partager leurs centres d'intérêts ou leurs croyances, tout ça pour les mener à une mort certaine.

 

Aux prises avec les fantômes qui ressurgissent de son passé, Tony, écarté de l'affaire par le patron de Carol, a désespérément besoin de s'évader dans le travail. Il lutte pour trouver les bonnes réponses dans l'une des enquêtes les plus éprouvantes qu'il ait jamais menées...

 

Maître incontesté du polar, McDermid met son héros au supplice dans ce nouvel opus. Effroyable et brillant.

 


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...