4.4 Elizabeth George : Inspecteur Lynley et Barbara Havers

 

 

1. Personnages présents dans les romans


2. Titres des romans d'Elizabeth George

 

 

 

L'inspecteur Thomas Lynley, membre éminemment respecté du Département des enquêtes criminelles de New Scotland Yard, est un détective d'une habileté, d'une ténacité et d'un charme peu communs.

 

Pur produit d'Eton et d'Oxford, il sait parfaitement évoluer dans les sphères les plus fermées de la société britannique.

 

Si son titre de huitième comte d'Asherton établit parfois une distance entre ses collègues et lui, Lynley est généralement trop absorbé par l'affaire qu'il cherche à résoudre pour prêter attention aux inimitiés qu'il suscite chez ses collègues ou pour se donner la peine d'y répondre. Il prend souvent un malin plaisir à faire mentir les préjugés.


Si sa naissance et son éducation lui donnent l'impression d'être en porte-à-faux avec son milieu socioprofessionnel, elles l'aident aussi à ouvrir les yeux sur bien des situations.

 

Il s'interroge beaucoup sur ses réactions vis-à-vis des gens et des événements. C'est souvent grâce à cette conscience aiguë des différences sociales que jaillit l'intuition qui le conduira à la vérité. Dans sa vie privée, loin d'analyser, Lynley n'hésite pas à se lâcher.


La réputation de séducteur que lui font ses collègues du Yard est loin d'être usurpée.Jusqu'au jour où, s'éprenant de lady Helen Clyde, il se calme. Si sa passion amoureuse entraîne chez lui cette métamorphose, son goût de la justice et de la vérité reste inchangé.


Le sergent Barbara Havers apparaît pour la première fois dans "Enquête dans le brouillard", où elle reprend sa place d'enquêteur au Département des enquêtes criminelles - après huit mois de « voie publique ».

 

Elle fait équipe avec Lynley et se trouve plongée avec lui dans une série de meurtres ignables.

 

Célibataire d'une trentaine d'années, Havers a fort à faire pour concilier une vie personnelle éprouvante - sa mère est atteinte de la maladie d'Alzheimer - avec les exigences de son service.


Du milieu populaire où elle a grandi, elle a gardé une grande humanité et beaucoup de bon sens, qui transparaissent dans ses enquêtes.

 

Quand elle rencontre Lynley, sa première impression est d'avoir pour partenaire "une saleté de petit snob" (c'est ainsi qu'elle baptise d'emblée l'inspecteur aristocrate).

 

Puis, enquête après enquête, elle apprend à le respecter pour les talents exceptionnels qu'elle lui découvre. En guerre contre ce qu'elle perçoit comme du machisme dans les rangs du Yard, Havers se réfugie dans le travail et ne prend de vacances qu'à contrecour.


Elle cherche avant tout à s'imposer professionnellement et s'efforce d'occulter tout autre aspect de sa vie. Sa seule relation en dehors du travail est sa petite voisine pakistanaise de neuf ans, élevée seule par son père, la mère les ayant quittés.

 

Affichant avec orgueil ses manières simples et directes, elle se soucie peu de sa mise. Curieusement, bien qu'elle n'épargne aucun effort pour démontrer ses capacités, les compliments que lui décerne Lynley pour son remarquable sens de la déduction heurtent le plus souvent son sens de la modestie, qui est l'un de ses plus grands charmes.

 

Tant il est vrai que cette femme « de peu », toujours mal fagotée, plutôt mal embouchée, est d'abord et avant tout une femme de bien.

 

Les dons d'observation et d'intuition du médecin légiste Simon Allcourt-Saint James sont incontestables. Devenu infirme à la suite d'une équipée sauvage sur les petites routes du Surrey, il n'en demeure pas moins, pour les avocats de la défense comme pour New Scotland Yard, le plus talentueux des experts judiciaires.


Saint James, avec ses analyses documentées et rationnelles, est pour Lynley un allié sûr et précieux. Dans l'ouragan de l'enquête, Saint James garde toujours la tête froide.

 

Son flegme calculé est un atout professionnel, mais provoque l'exaspération - voire l'éloignement - de la bouillante Deborah, sa femme, que la curiosité ou les circonstances ont plus d'une fois mêlée à ses activités.

 

Lady Helen Clyde a progressivement évolué au fil des romans d'Elizabeth George.

Apparaissant d'abord dans le rôle du suspect, elle finit par incarner la passion qui fait contrepoids à la froideur professionnelle de Lynley.

Amie de longue date de l'inspecteur, ayant grandi dans le même milieu que lui et partageant beaucoup de ses centres d'intérêt, elle est bouleversée lorsqu'elle réalise enfin qu'ils vivent un grand amour.

Helen semble toujours se chercher de bonnes raisons de dire non à Lynley, comme si c'était céder à la facilité que d'accepter sa demande en mariage ; or le refus qu'elle lui oppose ne fait qu'aviver sa flamme.

 

Pourtant, elle éprouve l'attirance de l'âme sœur pour celui qui lui ressemble tant par sa franchise et sa liberté de ton.

  

Fille d'un domestique de Simon Allcourt-Saint James, Deborah Cotter était une enfant de treize ans quand survint l'accident qui laissa Saint James infirme.

 

D'une beauté troublante avec sa chevelure d'un roux cuivré, elle a contribué, avec son père, à son rétablissement. Les trois années qu'elle passe aux Etats-Unis pour s’initier à la photographie ont pour effet de distendre ses relations avec Saint James et de la rapprocher de Lynley.

 

Pour un temps seulement, car Deborah finira par épouser Saint James, de onze ans son aîné (Une douce vengeance). 

 

 

2. Titres des romans d'Elizabeth George :

 

 

  1. Enquête dans le brouillard, 1990 (A Great Deliverance, 1988)
  2. Le Lieu du crime, 1992 ( Payment in Blood, 1989)
  3. Cérémonies barbares, 1993 (Well-Schooled in Murder, 1990)
  4. Une douce vengeance, 1993 (A Suitable Vengeance, 1991)
  5. Pour solde de tout compte, 1994 (For the Sake of Elena, 1992)
  6. Mal d'enfant, 1994 (Missing Joseph, 1992)
  7. Un goût de cendres, 1995 (Playing for the Ashes, 1993)
  8. Le Visage de l'ennemi, 1996 (In the Presence of the Enemy, 1996)
  9. Le Meurtre de la falaise, 1997 (Deception on his Mind, 1997)
  10. Une patience d'ange, 1999 (In Pursuit of the Proper Sinner, 1999)
  11. Mémoire infidèle, 2001 (A Traitor to Memory, 2001)
  12. Un nid de mensonges, 2003 (A Place of Hiding, 2003)
  13. Sans l'ombre d'un témoin, 2005 (With No One as Witness, 2005)
  14. Anatomie d'un crime, 2007 (What Came Before He Shot Her, 2006)
  15. Le Rouge du péché, 2008 (Careless in Red, 2008)
  16. Le Cortège de la mort, 2010 (This Body of Death, 2010)
  17. La Ronde des mensonges, 2012 (Believing the Lie, 2012)

 

 

 

 

 

Titre : Enquête dans le brouillard
 
Edition : Pocket ( )


Résumé :

Le sergent Barbara Havers est résolument laide et revêche et bien décidée à le rester. Elle adore son boulot mais l'idée de faire équipe avec l'inspecteur Lynley, un ancien d'Eton, pur produit de l'aristocratie britannique, lui est insupportable.

 

Un type qui prétend travailler à Scotland Yard pour se rendre utile à la société, au lieu de vivre sur ses terres !

 

Un type pourri de charme et avec qui aucune femme n'est en sécurité. Sauf la pauvre Barbara évidemment...

 

Mais les querelles de ce couple inattendu cessent vite devant l'atrocité d'un crime qu'ils sont chargés d'élucider.

 

Dans un paisible village de Yorkshire, on a trouvé le corps sans tête de William Teys, paroissien modèle.

 

A côté du cadavre, une hache et, près de la hache, une grosse fille qui gémit : "C'est moi qui ai fait ça et je ne le regrette pas."

 

L'épouvante ne fait que commencer.

 

 

 

 

Titre : Le lieu du crime
 
Edition : Pocket ( )


Résumé :

Le manoir écossais de Westerbrae, à plusieurs kilomètres de toute habitation, est transformé en hôtel. Une troupe de comédiens de Londres répète sa nouvelle pièce, sous la direction du producteur Lord Stinhurst.

 

Dès la première nuit : un meurtre! Les suspects sont pratiquement aussi nombreux que les personnes présentes. Chacun aurait eu une bonne raison de supprimer l'auteur de la pièce, Joy Sinclair, une femme pleine d'avenir.

 

C'est dans une atmosphère terriblement lourde que l'inspecteur Lynley et son adjointe, Barbara Havers, vont mener leur enquête, mettant à jour scandales familiaux, rivalités théâtrales et attitudes passionnelles.

 

L'enquête est d'autant plus difficile pour l'inspecteur que l'une de ses amies de coeur, Lady Helen, est étroitement mêlée au drame.

 

C'est alors que l'homme à tout faire de l'hôtel est, à son tour, sauvagement assassiné..

 

 

 

 

Titre : Cérémonies barbares
 
Edition : Pocket ( )


Résumé :

Le collège de Bredgar représente le comble du chic et de la bonne éducation. Comment cet établissement pour élèves privilégiés est-il devenu un lieu de supplice pour le jeune Matthiew Whateley ?


Une plongée dans l'univers des public schools.

 

 

 

 

 

Titre : Une douce vengeance
 
Edition : Pocket ( )


Résumé :

Une nouvelle affaire du train postal n'agiterait pas d'avantage ScotlandYard. Thomas Lynley, huitième comte d'Asherton, le plus élégant des inspecteurs de la maison, annonce son mariage avec la photographe en vogue Deborah Cotter.

 

Un week-end de fiançailles se prépare en Cornouailles, dans la propriété familiale de l'aristocratique policier. Mais la présence d'un futur beau-père hostile, d'un ami et rival dangereux et d'un frère drogué empoisonne la fête.

 

Et la garden-party tourne au cauchemar lorsqu'on découvre, consciencieusement mutilé et châtré, le cadavre d'un journaliste local. Pour Lynley, la comédie mondaine risque de s'achever en noire tragédie. Surtout si les fantômes du passé s'en mêlent.

 

 

 

 

Titre : Pour solde de tout compte
 
Edition : Pocket ( )


Résumé :

La surdité d'Elena Weaver ne l'empêchait nullement de mener à Cambridge de brillantes études en même temps qu'une vie sexuelle parfois dangereuse.

 

Et c'est sur une île mal famée en bordure de la ville que l'on découvre son cadavre mutilé. Une mort atroce pour la belle étudiante, fille d'un professeur respecté du collège St Stephen.


Les maladresses de la police locale incitent Scotland Yard à dépêcher sur place deux de ses meilleurs enquêteurs. Une nouvelle occasion pour le sergent Barbara Havers, toujours aussi caustique et mal fagotée, de retrouver son vieil ennemi intime, le comte Lynley, sa Bentley et ses bonnes manières d'ancien d'Eton.


Mais s'ils s'entendent comme chien et chat, ces deux-là forment aussi l'équipe la plus intelligente et la plus tenace de Grande-Bretagne. De la subtilité et du courage, il leur en faudra pour identifier le plus stupéfiant, le plus invraisemblable des coupables.

 

 

 

 

Titre : Mal d'enfant
 
Edition : Pocket (1996) 


Résumé :

Novembre à Londres. Pluie battante, bien entendu. Deborah Saint-James, qui fait des fausses couches à répétition, est déprimée... A la National Gallery, la vision d'une radieuse Vierge à l'Enfant de Léonard de Vinci lui sape définitivement le moral.

 

Un pasteur qu'elle rencontre au musée l'invite à lui rendre visite dans le Lancashire. Deborah et son mari partent donc pour le Nord, histoire de se changer les idées.

 

Mais, arrivés à destination, ils apprennent que Robin Sage, leur hôte, vient de mourir des suites d'un empoisonnement accidentel.

 

Expert en sciences légales, Simon Saint-James accueille la nouvelle avec scepticisme : l'ingestion accidentelle du poison qui a causé le décès est presque impossible !

 

Aidé de son vieil ami et complice l'inspecteur Lynley, il décide de mettre la main à la pâte et de reprendre l'enquête qui a été manifestement sabotée par la police locale.

 

 

 

 

Titre : Un goût de cendres
 
Edition : Pocket


Résumé :

Si l’incendie de l’élégant cottage de Springburn, dans le Kent, était presque parfait, le crime ne l’était pas moins.

 

Un bouquet d’allumettes, une cigarette qui se consume lentement, et voilà un système de mise à feu à retardement à la portée du premier amateur venu. Mais l’examen des lieux et du corps carbonisé prouve que Kenneth Flemming a d’abord été assassiné.

Le meurtre d’un champion de cricket dont le talent divise l’Angleterre concerne le Tout-Londres, et donc Scotland Yard : Lynley et Havers sont chargés de l’enquête. Trop humains, tous deux, pour juger les actes atroces qu’ils découvrent...

 

 

 

 

Titre : Le Visage de l'ennemi
 
Edition : Pocket (1998)


Résumé :

Être Margaret Thatcher ou rien. C'est toute l'ambition d'Eve Bowen, secrétaire d'État au gouvernement britannique. Jusque-là, pas la moindre erreur de parcours.

 

Mère célibataire, elle a su émouvoir une partie de l'opinion et séduire l'autre par son conservatisme farouche. L'enlèvement de sa fille ruine d'un coup sa vie de femme et ses plans de carrière.

 

Eve doit renouer avec le père de l'enfant, un homme rayé de sa vie depuis longtemps. Ce Dennis Luxford, devenu rédacteur en chef d'un journal à scandale, elle le hait au point de soupçonner sa participation au kidnapping.

Havers et Linley ne croient pas à cette thèse. En revanche le couple de flic le plus baroque et le plus intuitif du Yard a compris que cette affaire politico-mondaine en cachait une autre, sordide et sanglante.

 

 

 

 

Titre : Le meurtre de la falaise
 
Edition : Pocket (1999)


Résumé :

Le cadavre d'un jeune pakistanais homosexuel est découvert dans une paisible petite station thermale anglaise. Le sergent Barbara Havers, de Scotland Yard, y est justement en convalescence : elle se remet des blessures récoltées au cours de sa précédente enquête (Le Visage de l'ennemi).

 

Cette fois, elle ne peut compter sur son célèbre acolyte Thomas Lynley, en voyage de noces. Mais elle est sur place et veut savoir.

 

Malgré l'obstruction d'Emy Barlow, une de ses anciennes collègues de l'école de police, elle parvient à s'imposer dans l'enquête et plonge au coeur de la communauté immigrée.

 

Ce n'est pas forcément une bonne idée...

 

Petit plus : Contrairement aux apparences, Elizabeth George n'est pas anglaise mais américaine. Elle signe là un récit bien documenté, horriblement noir, où se mêlent les dénonciations du racisme, de l'homophobie, de la condition des femmes musulmanes. Heureusement, les jurons de Barbara Havers détendent un peu l'atmosphère.

 

 

 

 

Titre : Une Patience d'ange
 
Edition : France loisirs / Pocket 


Résumé :

Un compositeur se suicide dans son appartement au moment où il retrouve le succès. Le cadavre d'un jeune homme est retrouvé poignardé dans la lande, près du cercle de pierres de Nine Sisters Henge, au Nord de l'Angleterre.

 

Tout près, une jeune fille est, elle aussi, passée de vie à trépas d'un violent coup à la tête. A priori, aucun de ces personnages ne se connaissait.

 

Mais quel est donc le lien ? Qui a tué, comment et pourquoi ? Voilà une mission en or pour le tandem infernal du Yard : Thomas Lynley et Barbara Havers.

 

Incroyablement travaillée, l'intrigue envoûte littéralement, promène le lecteur des détours de l'inquiétante campagne du Derbyshire jusqu'aux délires "classés X" du sadomasochisme.

 

Chaque personnage a quelque chose à cacher, chaque piste débouche sur une autre.

 

Petit plus : Douze ans après la création de ses policiers fétiches, Elizabeth George signe son roman le plus abouti. La psychologie des personnages - enquêteurs compris - est un des ressorts les plus fascinants de cet excellent livre.

 

 

 

 

Titre : Mémoire infidèle
 
Edition : Pocket (2004)


Résumé :

Londres, une nuit de novembre, Eugenie Davies est tuée par une voiture. Et ce n'est pas un accident : la malheureuse a été délibérément écrasée. Qui a commis ce crime et pourquoi ?

 

La victime n'est pas tout à fait une inconnue. Le commissaire Malcom Webberly qui a chargé l'inspecteur Thomas Linley de l'enquête, connaissait personnellement Eugenie Davies... et il semble d'ailleurs ne pas dire tout ce qu'il sait à son sujet.

 

À travers le journal intime d'un jeune violoniste qui a subitement perdu tous ses dons de virtuose, Linley et son inséparable acolyte Barbara Havers vont découvrir que la famille n'est pas toujours gage de sérénité, loin de là...

 

Petit plus : Le très attendu dernier roman de l'américaine Elizabeth George est déroutant au départ, entre autres parce qu'il est construit sur l'alternance d'une intrigue qui se déroule en novembre et d'une confessions datée du mois d'août.

 

L'auteur multiplie tellement les angles que le point de vue du lecteur sur les personnages évolue en quasi-permanence.

 

Mais au fil de la lecture, cette apparente complexité est un des ressorts les plus pertinents de ce roman foisonnant où l'on navigue aussi bien dans les délires du cybersexe que dans les tragiques secrets de famille et les traumatismes psychologiques irréversibles.

 

Comme toujours, les personnalités très opposées des deux enquêteurs – Linley l'aristocrate et Havers la fille du peuple – sont un vrai régal, même si leur rôle est moins important cette fois que dans leurs précédentes enquêtes.

 

À découvrir, donc... Tous ceux qui ont adoré, entre autres Une patience d'ange et "Le Meurtre de la falaise" sont déjà convaincus.

 

 

 

 

Titre : Un nid de mensonges
 
Edition : Le Grand Livre du Mois (2003) / Pocket


Résumé :

Guy Brouard, richissime notable de l'île de Guernesey, est retrouvé mort sur la plage, une pierre polie enfoncée dans la gorge !

 

Dernière personne aperçue aux côtés de la victime, China River, jeune Américaine de passage, présente, pour la police locale, toutes les caractéristiques de la coupable idéale.

 

Ce qui n'est pas de l'avis de son amie d'enfance, la sémillante Deborah qui, accompagnée de son époux, l'expert judiciaire Simon Saint James, va tout mettre en œuvre pour l'innocenter.

 

Au risque de se brûler les ailes.

 

Car le défunt sexagénaire n'avait absolument rien d'un bon Samaritain : séducteur compulsif et drôle d'entrepreneur, il venait juste de modifier son testament, lésant son propre clan, au profit d'un petit garçon et d'une séduisante adolescente...

 

 

 

 

Titre : Sans l'ombre d'un témoin
 
Edition : Pocket (2006) 


Résumé :

Londres, aux abords de l'hiver... Une série de crimes atroces ébranle le quotidien déjà sordide des quartiers défavorisés. Les victimes sont de jeunes adolescents métis au parcours chaotique, tous torturés selon un rituel macabre.

 

Désireuse de boucler cette sulfureuse affaire au plus vite, Scotland Yard confie l'enquête à l'inspecteur Thomas Lynley et à sa fidèle adjointe Barbara Havers, contraints cette fois-ci, de faire équipe avec un psychologue et un énigmatique sergent.

 

C'est le début d'une véritable plongée au cœur des bas-fonds londoniens où, entre terrains vagues insalubres, ruelles poisseuses et centres de réinsertion pour délinquants juvéniles, un serial killer particulièrement pervers s'apprête à accomplir son grand œuvre...

 

Critique :

D'accord, le livre était bon, l'enquête super, pas trop de temps mort et j'étais heureuse de retrouver mes deux lascars que sont Thomas Linley et Barbara Havers, les derniers romans d'Elizabeth Georges m'ayant laissé sur ma faim.


Contente aussi que la relation entre Thomas et Helen ait évolué positivement, ça me faisait royalement ch*** que cela stagne depuis tout ce temps.


Par contre, j'ai hurlé ma rage dans le final et j'en veux toujours à l'auteur pour avoir fait une chose pareille. Quel était son but ? Pourquoi faire mourir un personnage important ? Tourner autour du pot durant une dizaine de romans pour me faire ça, fallait s'abstenir, je trouve.


Oui, elle fait ce qu'elle veut... mais moi aussi. Je n'ai plus acheté de livre de cet auteur ensuite.


Peut-être qu'un jour, quand ma rage sera passée, je pourrai lire la suite et voir ce que mon cher Thomas est devenu après la perte qui fut la sienne.

 

 

 

 

Titre : Anatomie d'un crime
 
Edition : Presses De La Cite (2007)


Résumé :

Londres. A l'arrière d'un bus qui traverse la ville, le jeune Joel, sa sœur et son frère roulent vers leur destin.

 

Dans un quartier chic, Helen Lynley rentre chez elle. Elle est belle, heureuse, la vie lui sourit. Tout est en place pour une rencontre. Inexorablement fatale.

 

Car, même s'il l'ignore, Joel est une arme vivante. Le détonateur, c'est son histoire, le chaos qu'on lui a donné pour tout bagage. L'explosif ?

 

C'est son quartier, écrasé par la misère et la violence qu'elle génère.

 

Jusqu'au dernier moment, Joel pense qu'il pourra choisir. Mais d'autres ont peut-être déjà choisi pour lui...

 

Petit plus : Le nouveau roman d'Elizabeth George est beaucoup plus qu'une enquête : le récit passionnant d'un engrenage implacable. Elle sait comme nul autre nous faire emboîter le pas de son personnage, nous placer avec lui à la croisée des chemins.

 

Lequel va-t-il prendre ? Où sont les issues, et y en a-t-il jamais eu ? Un roman noir, plus que jamais ancré dans son époque et ses bouleversements.

 

Une extraordinaire machine à remonter le crime. Et à le démonter.

 

 

 

 

Titre : Le rouge du péché
 
Edition : Presses De La Cite (2008)


Résumé :

Inconsolable trois mois après le meurtre de son épouse, Thomas Lynley erre le long des côtes de Cornouailles, loin de l'absurdité du monde.

 

Lorsqu'il découvre le cadavre d'un jeune grimpeur au pied des falaises, son retour à la réalité est brutal.

 

Chargée de l'enquête, l'inspecteur Bea Hannaford renonce vite à considérer comme suspect le vagabond aux vêtements crasseux qui présente des papiers au nom de Thomas Lynley.

 

En manque d'effectifs, elle le met à contribution : il est certes un témoin, mais, une fois son identité vérifiée, elle ne doute pas que son expérience de commissaire au Yard pourra s'avérer utile.

 

Dans ce pays sauvage de falaises et de mer démontée, Lynley participe à contrecœur aux investigations mais reprend pied peu à peu.

 

Il retrouve son éternelle partenaire, Barbara Havers, que Londres a dépêchée sur place autant pour collaborer à l'enquête que pour mener à bien une mission délicate : récupérer Lynley.

 

Petit plus : Après le succès d'Anatomie d'un crime, son grand roman social, Elizabeth George renoue avec son art consommé du suspense et tisse une intrigue d'une incroyable densité, multipliant les fausses pistes et les faux coupables.

 

Un roman magistral qui, après trois ans d'absence, marque le retour tant attendu de Thomas Lynley et Barbara Havers.

 

 

 

 

Titre : Le cortège de la mort
 
Edition : Presses De La Cite (2010) / Pocket


Résumé :

Depuis le meurtre de son épouse, l'inspecteur Thomas Lynley n'a pu se résoudre à reprendre son poste à Scotland Yard.


Lorsqu'une femme est retrouvée égorgée dans un cimetière du quartier londonien de Stoke Newington, sa remplaçante, Isabelle Ardery, y voit l'occasion rêvée de résoudre une affaire criminelle hautement médiatisée qui pourrait donner de l'élan à sa carrière.

 

Mais, loin de faire l'unanimité au sein de son équipe, elle comprend qu'il lui sera difficile de parvenir à ses fins sans l'aide du très respecté Lynley, et lui demande donc du soutien.


Tandis que Thomas Lynley mène son enquête à Londres, Barbara Havers, sa partenaire de toujours, se rend dans le Hampshire, d'où était originaire la victime.

 

Là, au coeur de la réserve naturelle de New Forest, elle va découvrir qu'un autre meurtre brutal a été commis plus de vingt ans auparavant. Il pourrait bien la mettre sur la piste du coupable.

 

 

 

 

Titre : La ronde des mensonges
 
Edition : Presses De La Cite


Résumé :

Un jeune homme est retrouvé noyé dans le hangar à bateau d’un château du Lake District – apparemment, il s’agirait d’une mort accidentelle.

 

Son oncle, le richissime industriel Bernard Fairclough, demande à Lynley d’enquêter dans la plus grande discrétion sur ce drame.

 

Les suspects sont nombreux : l’héritier, ex-drogué repenti, ses sœurs Manette et Mignon, sa femme, Alatea ravissante Argentine dont il est passionnément épris ainsi que la galerie de personnages secondaires hauts en couleur qui les entourent !

 


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...