5.15 Lord of the Rings - Le Seigneur des Anneaux

 

Sommaire :

 

1. Titres :

 

1. The Lord of the Rings : The Fellowship of the Ring (Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau)

 

2. The Lord of the Rings : The Two Towers (Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours)


3. The Lord of the Rings : The Return of the King (Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi)

 


2. L'oeuvre :

 

Le Seigneur des anneaux (The Lord of the Rings) est un roman en trois volumes de J. R. R. Tolkien paru entre 1954 et 1955.

 

L'histoire reprend certains des personnages présentés dans Le Hobbit, premier roman de l'auteur paru en 1937, mais l'œuvre est plus complexe et plus sombre.

 

Tolkien entreprend sa rédaction à la demande de son éditeur, Allen & Unwin, suite au succès critique et commercial du Hobbit.

 

Il lui faut douze ans pour parvenir à achever ce nouveau roman qu'il truffe de références et d'allusions au monde du Silmarillion, la Terre du Milieu, sur lequel il travaille depuis 1917 et dans lequel Le Hobbit a été attiré « contre l'intention première » de son auteur.

 

C'est une des œuvres fondamentales de la littérature dite de fantasy, terme que Tolkien explicite dans son essai Du conte de fées de 1939. Tolkien lui-même considérait son livre comme "un conte de fées [...] pour des adultes", écrit "pour amuser (au sens noble) : pour être agréable à lire".

 

Cette œuvre est composée de six livres, qui ne portent pas de titres. À l'origine, Tolkien souhaite publier "Le Seigneur des anneaux" en un seul volume, mais le prix du papier étant trop élevé en cette période d'après-guerre, l'œuvre est divisée en trois volumes : "La Communauté de l'anneau" (The Fellowship of the Ring), "Les Deux Tours" (The Two Towers) et "Le Retour du roi" (The Return of the King).

 

On fait souvent référence à cette œuvre comme à "la trilogie du Seigneur des anneaux", terme techniquement incorrect car l'œuvre fut écrite et conçue d'un seul tenant.

 

Néanmoins, Tolkien lui-même reprend dans ses lettres, de temps à autres, le terme de "trilogie" lorsqu'il est employé par ses correspondants.

 

 

 

 

3. L'auteur :


Né en 1892 à Bloemfontein (en Afrique du Sud aujourd'hui), John Ronald Reuel Tolkien rentre en Angleterre dès 1896 ; il perd son père, puis sa mère en 1904. Il passe son enfance dans la région de Birmingham puis étudie à Oxford. Après la Première Guerre mondiale, démobilisé, il obtient un poste à Leeds, avant d'enseigner la langue et la littérature anglaises à Oxford de 1925 à 1959.

 

Parallèlement, J.R.R. Tolkien publie Le Hobbit (1937), classique de la littérature de jeunesse, avant d'entamer la rédaction du Seigneur des Anneaux, qui ne paraît qu'en 1954-1955.

 

Ces deux romans se déroulent dans le monde imaginé par Tolkien depuis les années 1916-1917, lorsqu'il entreprend la rédaction des Contes perdus en lien avec l'invention de langues ; mais il n'achèvera jamais son Silmarillion.

 

À sa mort, en 1973, il revient à son fils Christopher de publier l'essentiel de son œuvre.

 

 

Description de l'image Communaute-de-l-anneau-(logo).svg.

 

 

 

Titre : Le Seigneur des Anneaux - Tome 1 : La Communauté de l'Anneau
 
Auteur : J.R.R. Tolkien
Édition : Pocket (2002)

Résumé :

Aux temps reculés qu'évoque le récit, la Terre est peuplée d'innombrables créatures étranges.

 

Les Hobbits, apparentés à l'Homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l'Ancien Monde, dans la Comté.

 

Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l'Anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor.

 

Car cet anneau est doté d'un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limites sur les possesseurs des autres Anneaux.

 

Bref, il fait de lui le Maître du Monde.

 

C'est pourquoi Sauron s'est juré de reconquérir l'Anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté.

 

Critique : 

 


Titre participant aux Challenges "Romans Classiques" de Métaphore, à  "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel, à celui du "Totem" par Liligalipette (dragons) et à "Les 100 livres à avoir lu" de Bianca.

 

  Description de l'image Sda-les-deux-tours-(logo).svg.

 

 

Titre : Le Seigneur des Anneaux - Tome 2 : Les Deux tours
 
Auteur : J.R.R. Tolkien            
Édition : Pocket (2002)

Résumé :

Frodon le Hobbit et ses Compagnons se sont engagés, au Grand Conseil d'Elrond, à détruire l'Anneau de Puissance dont Sauron de Mordor cherche à s'emparer pour asservir tous les peuples de la Terre habitée : Elfes et Nains, Hommes et Hobbits.

 

Un voyage semé d'embûches, mais nécessaire pour anéantir le joyau maléfique et mettre en échec le Seigneur Ténébreux.

 

Dès les premières étapes de leur audacieuse entreprise, les Compagnons de Frodon vont affronter les forces du Seigneur des Ténèbres et ils ont été durement éprouvés : Gandalf a disparu, Boromir a voulu s'emparer de l'Anneau pour l'utiliser comme arme dans la guerre qui s'annonce et Frodon le Hobbit, porteur du talisman, s'est échappé, décidé à poursuivre son voyage désespéré jusqu'à l'Ennemi.

 

La Communauté s'est dissoute ; l'ombre s'étend toujours ; qui peut encore dissiper sa puissance malfaisante ?

 

Parviendront-ils à échapper aux Cavaliers de Rohan ? Trouveront-ils asile auprès de Ceux des Arbres, grâce à l'entremise de Sylvebarbe ?

 

Qu'adviendra-t-il de Gandalf le Gris métamorphosé, au-delà de la mort, en Cavalier Blanc ?

 

Critique : 

 

Notes : Sur les affiches et autres produits dérivés, Jackson a décidé d'utiliser les tours d'Orthanc et Barad-dûr, les deux tours du mal, bien que Tolkien n'ait jamais précisé desquelles il s'agissait.

 

Dans une lettre adressée à Stanley Unwin, Tolkien avait écrit que l'identité des tours restait ambiguë puisque le titre pouvait aussi bien faire référence à Orthanc et Barad-dûr (les deux tours en rapport avec l'ennemi), qu'à Minas Tirith et Barad-dûr (les deux tours les plus puissantes de chaque camp) ou à Orthanc et Cirith Ungol (les tours qui apparaissent dans les derniers passages des livres III et IV).

 

Titre participant aux Challenges "Romans Classiques" de Métaphore, à  "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel, à celui du "Totem" par Liligalipette (dragons) et à "Les 100 livres à avoir lu" de Bianca.  

  Description de l'image Le-retour-du-roi-(logo).svg.

 

 

Titre : Le Seigneur des Anneaux - Tome 3 : Le Retour du Roi
 
Auteur : J.R.R. Tolkien
Édition : Pocket (2002)

Résumé :

Avec "Le Retour du Roi" s'achèvent dans un fracas d'apocalypse les derniers combats de la guerre de l'Anneau.


Tandis que le continent se couvre de ténèbres, annonçant pour le peuple des Hobbits l'aube d'une ère nouvelle, Frodon poursuit son entreprise. Alors qu'il n'a pu franchir la Porte Noire, il se demande comment atteindre le Mont du Destin.

 

Peut-être est-il trop tard : le Seigneur des Ténèbres mobilise ses troupes. Les Rohirrim n'ont plus le temps d'en finir avec le traître assiégé dans l'imprenable tour d'Orthanc ; ils doivent se rassembler pour faire face à l'ennemi.

 

Tentant une fois de plus sa chance, Frodon passe par le Haut Col, où il sera livré à l'abominable Arachné.

 

Survivra-t-il à son dangereux périple à travers le Pays Noir ?

 

Critique : 

 

 

Titre participant aux Challenges "Romans Classiques" de Métaphore, à  "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel, à celui du "Totem" par Liligalipette (dragons) et à "Les 100 livres à avoir lu" de Bianca.


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...