Jack The Ripper : Séries et films


Le tueur en série Jack l'Éventreur, qui terrorise le district londonien de Whitechapel en 1888, a inspiré une multitude d'œuvres de fiction.


Il est en effet mentionné dans des romans, des nouvelles, des bandes dessinées, des jeux vidéo, des chansons, des pièces de théâtre, des opéras, des séries télévisées, des films et des jeux de société.


Les descriptions les mieux connues se trouvent dans le roman The Lodger (1913) de Marie Belloc Lowndes, repris et adapté au théâtre et au cinéma, et dans l'ouvrage Jack the Ripper : The Final Solution (1976) de Stephen Knight.


Celui-ci décrit une hypothétique conspiration impliquant des membres de la franc-maçonnerie, la royauté britannique et la profession médicale. Cette thèse sera reprise dans plusieurs œuvres dramatiques.


Les ouvrages de la fin de l'époque victorienne, dont les premières enquêtes de Sherlock Holmes et L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, ont largement inspiré les auteurs subséquents, lesquels ont mêlé plusieurs genres où apparaît le tueur en série.


Les ouvrages de science-fiction et d'horreur ont aussi recours à ce personnage parce qu'il est internationalement reconnu comme l'incarnation du Mal.


Jack l'Éventreur est régulièrement mentionné dans les chansons heavy metal et rock qui parlent de mort et de sexe.



 From Hell d'Allen Hughes (2001) avec Johnny Depp

Adapté du chef-d'œuvre en BD éponyme d'Alan Moore et Eddy Campbell (paru en 1989), From Hell d'Allen Hughes met en scène Fred Abberline (Johnny Depp), un inspecteur de Scotland Yard qui mêne l'enquête sur les traces de Jack The Ripper.Il décrypte le mode opératoire du tueur. Celui-ci est froidement calculé. Mary Kelly (Heather Graham), une jeune prostituée va l'aider dans ses investigations.



● Jack the Ripper (1988) de David Wickes, avec Michael Caine

Pour cette fiction TV, le réalisateur David Wickes, encore une fois, s'inspire de The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde de Robert Louis Stevenson.L'inspecteur Abberline (Michael Caine) est persuadé que le tueur en série se cache en empruntant des identités différentes. Puis, des lettres anonymes antisémites vont réorienter ses recherches...



 ● Jack the Ripper (1976)  de Jess Franco avec Kaus Kinski

Le mystère entourant le sinistre parcours criminel de Jack l'Éventreur a autorisé tous les scénarios. Dans son film, Jess Franco s'inspire du roman de Robert Louis Stevenson: Docteur Jekyll et Mr Hyde. Klaus Kinski joue ici deux rôles: le docteur Dennis Orloff et celui de Jack L'Éventreur.



● Sherlock Holmes contre Jack l'éventreur (1965) de James Hill

Qui mieux que le légendaire Sherlock Holmes pouvait acculer puis arrêter le mystérieux tueur en série. En 1965, James Hill réalise A Study in Terror, librement adapté du roman policier Fog écrit par Adrian Conan Doyle le propre fils d'Arthur Conan Doyle, le créateur du célèbre détective anglais.



 Murder by decree (Meurtre par décret), film anglo-canadien réalisé par Bob Clark en 1979, présente Sherlock Holmes enquêtant sur les crimes de l’Éventreur... et se base sur la théorie de la conspiration royal.



● Guest in the House (1944) de John Brahm

Le film noir ne pouvait pas ne pas s'intéresser au plus célèbre des tueurs en série. John Brahm est l'un des premiers à explorer le thème. Ici encore, le réalisateur mêle le scénario inventée par Robert Louis Stevenson et l'affreuse réalité qui effraya les londoniennes en 1888.



Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...