Ripper Street : Série

Saison 2

 

Titre : Ripper Street - Saison II

 

8 épisodes | Saison produite en 2013 | 1ère diffusion : octobre 2013 sur BBC (Grande-Bretagne)

 

En avril 1889, six mois après la disparition de Jack l’éventreur, l’est de Londres commence à retrouver un semblant de paix inespérée après le règne de l’impitoyable tueur. Une bouffée d’oxygène pour les hommes de la Division H, le district de police chargé de maintenir l’ordre dans le chaos de Whitechapel. L’équipe est composée de l’inspecteur Edmund Reid, un brillant enquêteur hanté une tragique erreur du passé, et de ses fidèles camarades, le sergent Bennett Drake et le capitaine Homer Jackson. Ensemble, ils vont tenter de maintenir la justice dans cette époque troublée.

 

Titre Original : Ripper Street

Saisons : 2

Crée par : Richard Warlow

Réalisateur :

Acteurs : Matthew Macfadyen, Adam Rothenberg, Jerome Flynn, MyAnna Buring, Charlene McKenna, Amanda Hale

Genre : Drama, Mini-Series

Durée : 60

Date de sortie : 30-12-2012

 

Synopsis :  En avril 1889, six mois après la disparition de Jack l'éventreur, l'est de Londres commence à retrouver un semblant de paix inespérée après le règne de l'impitoyable tueur. Une bouffée d'oxygène pour les hommes de la Division H, le district de police chargé de maintenir l'ordre dans le chaos de Whitechapel.

 

L'équipe est composée de l'inspecteur Edmund Reid, un brillant enquêteur hanté une tragique erreur du passé, et de ses fidèles camarades, le sergent Bennett Drake et le capitaine Homer Jackson.

 

Ensemble, ils vont tenter de maintenir la justice dans cette époque troublée.

 

Épisodes :

Ep. 1 : Pure as the Driven

Ep. 2 : Am I Not Monstrous ?

Ep. 3 : Become Man

Ep. 4 : Dynamite and a Woman

Ep. 5 : Threads of Silk and Gold

Ep. 6 : A Stronger Loving World

Ep. 7 : Our Betrayal (Part 1)

Ep. 8 : Our Betrayal (Part 2)

 

 

Critique : 

Il fut dit qu'il y aurait une troisième saison, et puis non, abandonnée, et puis "oui, on en fait une" et puis "non, tout compte fait, on n'en fera pas une troisième"... FAIS CHIER !!

 

Mes excuses pour ce gros mot, mais j'ai un faible pour cette série qui me transporte à Londres, en 1888 et ensuite en 1889, avec des décors somptueux.

 

Enfin, par "somptueux", j'entends "bien réalisé" parce que vu que nous sommes dans les bas-fonds ou dans des quartiers moins bien famé... Je ne vous ferai pas de dessins !

 

Ici, c'est l'Angleterre "d'en bas" qui est aux premières loges : le quartier de Whitechapel, si durement touché en 1888 par les meurtres sordides, et l'East End.

 

Nos hommes de la Division H sont de retour pour de nouvelles enquêtes ainsi que de nouvelles souffrances, avec les myséreux des quartiers populaires dans les seconds rôles.

 

La première saison m'avait déjà bien emballée et le public ne pouvait se contenter d'une seule saison : si les petits mystères de la saison 1 avaient été expliqués à la fin (dans le cas où "pas de seconde saison" ??), à moi, il m'en fallait plus, je voulais retrouver les personnages dans une suite de leurs aventures.

 

C'est chose faite !

 

Si le mystère autour de la mort de la petite fille de l'inspecteur Reid avait été levé, si on savait comment elle a disparu et qu'on a appris aussi pourquoi Jackson avait quitté l'Amérique... ainsi que la véritable identité de sa compagne, Susan, la tenancière du bordel, l'inconvénient de tous ces mystères levés, c'est que tout ces personnages sont devenus beaucoup moins mystérieux.

 

Rhô, le spectateur n'est jamais content ! Mais si, que je suis contente qu'on ne traine pas les mystères durant 36 saisons !

 

Oh, tiens, la femme de Reid, a disparu dans cette seconde saison.  Je ne la pleurai pas, je vous l'avoue.

 

Pour le reste, on prend les même, on  conserve la même recettes et on invente d'autres intrigues en faisant apparaitre d'autres personnages, dont des réels.

 

À ce niveau là, les deux premiers épisodes avec Joseph Merrick, dit "Elephant Man" m'ont retourné les tripes ! L'acteur qui joue le personnage était magnifique et il m'a plusieurs fois mis les larmes aux yeux. La fin de ces épisodes m'a humidifié les yeux au possible (l'épisode 2).

 

Joseph Merrick - Elephant Man
Joseph Merrick - Elephant Man

 

Hormis quelques fils rouges avec l'enquête sur la corruption dans la police, les enquêtes sont indépendantes et explorent différents aspect peu reluisant de la société victorienne : exploitation des femmes dans les fabriques d'allumettes, les trafics d'opium, les sectes, la haute finance, la place de la femme dans la société, les fausses accusations, les manipulations, les ripous...

 

Les personnages ont une sacrée personnalité, ils ont de la profondeur, des blessures secrètes, des projets, des emmerdes et sans eux, la série ne vaudrait pas ce qu'elle vaut.

 

Dans cette saison 2, je les ai trouvé plus creusés, comme si les scénaristes avaient bossé un peu plus dessus, nous offrant aussi des intrigues aussi développées et aussi bien rythmées que dans la première saison , qui était déjà très très bien.

 

Niveau acteurs, je les trouve tous à leur place, campant leur rôle avec sérieux, pas comme dans certaines séries où tous ont l'air de réciter un texte. Ici, ils le vivent, leur rôle !

 

Le tout est très sombre, violent, j'ai même fermé les yeux lorsqu'un homme se retrouve la jambe empallée sur la pique d'une grille, après avoir traversé la fenêtre (épisode 1).

 

L'épisode 3 a également de quoi vous faire pousser un cri de frayeur. Le travail dans les fabriques d'allumettes n'était pas une sinécure pour les femmes. Accéder au pouvoir politique n'était pas gagné non plus, pour les femmes !  La conseillière Cobden peut en témoigner.

 

Conseillère Cobden
Conseillère Cobden

 

Dans le 4, nous nous pencherons sur les relations houleuses (et même plus) entre anglais et irlandais. Je vous jure qu'il n'y en a pas un pour relever l'autre ! Entre les a prioris, les commentaires racistes et les manières violentes de la police envers les irlandais... Une petite leçon sur le courant alternatif et le continu, aussi.

 

Pour le reste, je vous laisse découvrir !

 

Les personnages principaux ne seront pas épargnés durant la seconde saison, les pauvres. Ils vont en voir de toutes les couleurs... Déjà que un nous avait quitté dans la saison 1 et j'en regrette encore la présence car je l'aimais bien.

 

Là-dessus, puisque un est mort dans l'autre saison, un autre nous est arrivé ! Nous avons eu droit à un nouveau personnage, un peu mystérieux, avec l’intégration d'un jeune policier qui voulait faire partie de la Division H : Flight. La saison 2 va lui donner la possibilité de faire un peu ses preuves.

 

 

 

Point de vue "Guest Star", nous avions eu droit à Joseph Mawle dans le rôle du détective inspecteur Jedediah Shine (Benjen Stark dans "Game of thrones") et on a aussi croisé la route de David Costabile ("Breaking Bad") qui apparaitra dans les deux derniers épisodes sous les traits de Daniel Judge.

 

Un personnage haut en couleur qui va donner du fil à retordre à pas mal de personnages !

 

Voilà ce qui s'appelle "un méchant efficace et charismatique" comme on les aime. Les méchants vraiment méchant...  Incarné par un homme qui sait comment s’y prendre pour se faire "méchant" car ce n'est pas son premier rôle.

 

Par contre, la saison 2 a complètement laissé de côté sa base de départ : Jack l’Eventreur (hormis dans un épisode avec Jackson accusé d'un meurtre) pour se concentrer sur d’autres choses.

 

Une chose qui m’a bien plu dans cette saison, c'est que l’on a l’occasion de voir des décors différents et d’explorer d’autres coins de Londres.

 

Après Chinatown, nous avons été nous promener du côté de Leman Street pour enquêter sur la mort d’une femme, on a fait le quartier irlandais... et je ne vous expliquerai pas toutes nos périgranations parce que je n'ai pas tout noté ! Oups....

 

En tout cas, c'est plus qu'une bonne idée que l’on aille plus loin et que l’on creuse un peu dans le Londres caché.

 

Si la première saison avait mis en avant les prémices de la police scientifique et notre légiste, Jackson, ce dernier continuera ses expériences, n'hésitant pas à les pratiquer sur lui-même s'il le faut (tiens, comme Holmes).

 

D'ailleurs, le capitaine Jackson a un petit côté holmésien dans sa manière d'observer sans en avoir l'air les corps des victimes et de déduire des faits sur eux.

 

 

 

Par contre, niveau personnages féminins, la série a un peu de mal à les mettre en avant... Je sais qu'à cette époque la femme avait peu de droit, mais j'aurais aimé un peu plus de femmes dans cette série (et pas que des putes !).

 

En fait, certains personnages de femmes ont été mises en avant, mais on ne les voit pas assez ou alors, elles disparaissent.

 

Mais bon, je pinaille un peu parce que la série, c'est de la balle ! Décors au top, personnages aussi, acteurs géniaux, intrigues excellentes, indépendantes les unes des autres mais complémentaires (vous me suivez ?), la société bien creusée et on en apprend des choses sur Londres en 1888.

 

Bref, je la kiffe !

 

Pour les synopsis, voyez plus bas.

 

Challenge "I Love London II" de Maggie et Titine, au "Mois anglais III" chez Titine et Lou, au Challenge "Victorien" chez Arieste et au Challenge "XIXème siècle" chez Netherfield Park.

 

 

Synopsis :

 

Episode 2x01 : Pure as the Driven
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 28 octobre

Synopsis : Le détective Maurice Linklater est jeté par la fenêtre d'une maison appartenant à un chinois ; son supérieur, l'inspecteur Shine, dit à Reid qu'il soupçonne la Triade.

 

Cependant, Susan établit un lien entre la courtisane Blush Pang et la maison, et Reid découvre une fabrique d'opium entre Blush Pang et un complice, qu'ils transforment en héroïne.

 

Reid pense que quelqu'un dans le Limehouse est le complice de Blush Pang et met tout en oeuvre pour le prouver, tandis que Susan a des problèmes avec son propriétaire.

 

 

Episode 2x02 : Am I Not Monstrous?
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 4 novembre

Synopsis : Après avoir assisté à l'enterrement de Linklater, Reid et Drake enquête sur le meurtre d'une jeune femme et l'enlèvement de son nouveau-né à l'hôpital de Londres.

 

La femme portant une queue, cette piste les conduit à un cirque où il rencontre une autre curiosité, John Goode, qui s'avère être le père de l'enfant, mais ce dernier panique et s'enfuit. Goode a passé du temps dans un asile traité par le Dr Crabbe, qui explique que Goode a une malformation, et l'oriente vers le père médecin de Goode, un homme obsédé par la perfection et soucieux d'éradiquer toutes les anomalies.

 

Joseph Merrick, 'Elephant Man' joue également un rôle dans la résolution de l'affaire, mais est assassiné avant d'avoir pu aider Reid a résoudre le meurtre de Linklater et identifier le complice de Blush Pang.

 

 

Episode 2x03 : Become Man
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 11 novemnre

Synopsis : Le conseiller Walter De Souza est enlevé. Il était connu pour son opposition à l'élection de Jane Cobden, le premier conseiller féminin à Londres ; cette dernière nie toute implication.
 
Deux autres enlèvements suivent, l'un d'eux au bordel de Susan, également emmenée. Les auteurs sont une bande de femmes dirigées par un Raine ; Reid travaille sur le lien.
 
Les femmes sont travaillent dans une usine où le phosphore utilisé les a défiguré, un grief repris par Jane, et les hommes enlevés considérés comme étant responsables de leur malheur.
 
 
Episode 2x04 : Dynamite and a Woman
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 18 novembre

Synopsis : Le bombardier irlandais Aiden Galvin s'échappe d'un fourgon de police et tue Cecil chevaleresque, un député sectaire opposition à l'autonomie.
 
Abberline soupçonne la complicité de la Fraternité républicaine irlandaise récemment reconnue, ce qui n'est pas le cas de Reid, qui envoie en infiltration Flight, un jeune policier irlandais, gagner la confiance de la fille de Galvin, la barmaid Evelyn.
 
Flight est présent lorsqu'il entend Galvin suggérer à Evie de partir en Amérique, mais elle est intriguée par des lettres où un homme affirme être son père.
 
 
Episode 2x05 : Threads of Silk and Gold
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 25 novembre

Synopsis : Alors que la police organise un raid dans un bordel homosexuel, Reid enquête sur le meurtre d'un télégraphiste, Otto Roberts : la victime visée, David Goodbody, était au lit avec son petit-ami Vincent à ce moment-là.
 
Les garçons avaient l'intention de faire du chantage à Salomon Quint, un banquier marié récemment démis de ses fonctions. Quint est retrouvé mort, mais Homer déduit qu'il a été assassiné, et sa mort mise en scène pour ressembler à un suicide.
 

Episode 2x06 : A Stronger Loving World
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 2 décembre

Synopsis : Des juifs sont accusés d'avoir bombardés une égalise, conduisant à l'attaque d'une synagogue. Reid pense que quelqu'un veut créer une guerre religieuse.
 
Dans le même temps, la femme de Drake, Bella, disparaît, et réapparaît avec Gabriel Cain, son oncle récemment décédé, tandis que la prostituée Rose quitte la maison close de Susan et se lie d'amitié avec une secte.
 
Reid découvre que Caïn n'est pas l'oncle de Bella, mais le chef autoproclamé de la secte suicidaire qui a adopté Rose.
 
 
Episode 2x07 : Our Betrayal: Part 1
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 9 décembre

Synopsis : Le frère de Daniel Homer, qu'il n'a pas vu depuis huit ans, revient de prospection en Afrique du Sud avec un grand diamant brut.
 
Pendant ce temps, Flight enquête sur l'escroc Werner, qui a dupé le commerçant commerçant Nathaniel Hinchcliffe. Werner s'enfuit à Limehouse, où il est sous l'égide de l'inspecteur corrompu Stride.
 

Episode 2x08 : Our Betrayal: Part 2
Titre VF : Inconnu
1ére diffusion : 16 décembre

Synopsis : Trois cadavres en décomposition se trouvent dans un bâtiment que Jane Cobden prévoyait de rénover pour créer de nouveaux logements : parmi eux, le corps d'Hinchcliffe.
 
Jackson, aidé par son frère - libéré suite à la découverte du faux diamant - déduit que tous les trois ont été tués par la même personne, et identifie le trio comme une famille de propriétaires qui s'opposaient aux projets de Duggan, probablement assassinés sur ordres de Glisser.
 
 

Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...