Bilan Livresque Mensuel - 2012

 

Voici venu l’heure du bilan des lectures du mois…


Qu’est-ce que j’ai lu ? Ai-je aimé ? Ou pas…

 

Vous trouverez la plupart des critiques dans le site, ici, c'est juste un bilan afin de connaître l'état d'avancement des travaux de lecture.

 

Publiés : Année 2012

  • Bilan livresque de Décembre : ICI  
  • Bilan livresque de Novembre : ICI  
  • Bilan livresque d'Octobre : ICI  
  • Bilan livresque de Septembre : ICI
  • Bilan Livresque d'Août : ICI
  • Bilan livresque de Juillet : ICI
  • Bilan livresque de Juin : ICI
  • Bilan livresque de Mai :

 

 

 

 

Alors, ce bilan de décembre ?? Ai-je bien lu ? C'est ce que nous allons découvrir.

 

J'ai ajouté aussi les bandes dessinées que j'avais reçues pour mon anniversaire (fin novembre) et que j'ai lues en décembre. Elles ne seront pas comptabilisées dans le mois, c'est juste à titre d'info.

 

J'en profiterai pour faire le décompte de tous les livres durant l'année.

 

Oserai-je calculer le nombre de livres que j'ai acheté en 2012 ??

 

Hem... 230 livres achetés en 2012. Là, j'ai tout fait péter. Ce n'est pas de ma faute, mais celle des challenges auxquels je participe... Ben quoi, fallait bien acheter les livres, non ??

 

En 2013, j'ai dévoré 94 romans. Pouvais faire mieux !

 

J'ai commencé le mois avec un achat de l'année : "Bloc 11" de Piero Degli Antoni. Un huis-clos oppressant entre quelques prisonniers, dans un camp de concentration. Un coup de coeur et un coup au coeur !


Là, j'aurais mieux fait de lire Picsou, ma lecture aurait été plus calme que celle du premier tome de la Saga Maorie : "Haka" du français Caryl Férey, titre concourant pour le challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

Intrigue prenante, violence, flic atypique, écriture avec un style plus incisif qu'un scalpel ! Sonnée à la fin de ma lecture, comme si l'équipe des All-Blacks m'avait plaquée au sol après avoir exécuté leur Haka. Ce bouquin détonne par sa noirceur et son agressivité !


Non, après une telle lecture, il me fallait vraiment du calme et un petit meurtre en famille, avec huis-clos. Alors, j'ai lu "Cyanure" de Camilla Lackberg qui pouvait aussi concourait pour le challenge "Thrillers et Polars" de notre consoeur blogueuse Liliba.

 

Rien à voir avec les ambiances de la Reine du Crime (Agatha Christie) mais c'était un petit polar agréable à lire. Sans plus.


Ce mois-ci, j'ai fait la part belle au challenge "Thrillers et Polars" puisque j'ai poursuivi la Saga Maorie avec le second tome : "Utu". Aussi bien que le premier, aussi oppressant, bref, un nouveau coup de pied au cul.


Vite, lisons une bande dessinée afin de me remettre de mes émotions et vu que c'est un cadeau d'anniversaire, double plaisir avec  "Le Scorpion - Tome 10 - Au nom du fils" de Marini et Desberg. 

 

Qui est le Scorpion ? "Une force de la nature, un ouragan de passions et d'appétit de vivre qui trimballe sa carcasse d'athlète et sa fine barbiche de séducteur dans la Rome du XVIIIe siècle. Quand il n'écoule pas de superbes reliques récupérées dans les sous-sols de la ville, le Scorpion virevolte sur les toits et fait chavirer les coeurs de tout ce que Rome compte de jolies filles. Mais le Scorpion a quelques soucis".

 

C'est dans ce tome 10 que nous apprenons enfin qui est le véritable père du Scorpion. Superbes dessins et scénarios prenant, je recommande cette bédé.


Pourquoi quitter Rome ? Prenons juste la machine à remonter le temps et partons pour l'époque de l'empereur Claude, du futur Néron, tout jeune et de sa mère, Agrippine, avec l'excellente bande dessinée "Murena" de Jean Dufaux.

 

J'ai reçu 4 tomes pour mon anniv et je possédais déjà les deux premiers... Hop, on lit le tout !  Pourquoi ? Parce que "Murena", ce n'est pas n'importe quoi : c'est l'histoire de Rome telle qu'on nous la raconte dans les manuels scolaires, à ceci près qu'elle prend ici un relief surprenant : sanglante et crapuleuse, elle n'est que superstitions, trahisons, terreur et violence.

 

Toujours dans les bédés reçues, notons l'excellent série de chez Delcourt "La Licorne" de Mathieu Gabella. Mon chéri m'ayant offert les 4 tomes, je me suis régalée.

 

Nous sommes en 1565, au temps de la Renaissance. Un homme tente de faire triompher la raison sur l’obscurantisme, mais se trouve confronté à de mystérieuses et fabuleuses créatures. C'est Ambroise Paré, un ancien barbier devenu chirurgien royal et qui sera à l’origine du savoir médical moderne.

Graphisme flamboyant, qui nous plonge au coeur de l’histoire passionnante de la médecine et qui navigue entre thriller, fantastique et ésotérisme.


"City Hall" est un manga des français Guillaume Lapeyre et Rémi Guérin. J'ai lu le tome 1 pour découvrir. Et dès que je trouverai le tome deux, je me ruerai dessus.

 

Nous sommes plongé dans Londres, 1902, dans un univers dépourvu de papier, l’écriture manuscrite étant interdite depuis des siècles et n’étant même plus enseignée. Pourquoi ? Tout ce que vous écrivez prend vie.

 

1902 mais nous sommes plongé dans un environnement mécanique et possédant déjà internet et des écrans LCD. Un ennemi qui possède du papier et deux héros pour le contrer : Jules Verne et Conan Doyle.

 

Un autre manga que je voulais découvrir, avec beaucoup d'appréhension, c'était "The Sherlock Holmes Story" de Kyo-Jeong Kwon. Pas moyen de mettre la main sur le tome 1, j'ai donc commencé par le tome 2.

 

Intéressant parce que c'est Sherlock Holmes en manga, mais me faisant peur en raison de son petit côté yaoiste caché. En le lisant, on comprend que le mariage de Watson perturbe énormément Holmes et que ce dernier aurait peut-être des sentiments amoureux pour son ancien colocataire et ami. Pas trop ma tasse de thé, même si j'ai lu des yaoi, ils ne seront jamais mes préférés. Ici, petit plus, la rencontre Holmes/Watson et l'arrivée du roi de Bohême... sans oublier Irène Adler.

 

Toujours dans les mangas, la suite d'une série que j'apprécie fortement, c'est celle de "Black Butler" de Yana Toboso. Ici, c'est le Tome 11 qui a concouru pour le challenge de Liliba : "Thrillers et Polars".

 

Le dernier volet de l'enquête qui avait commencée au tome 9 avec Conan Doyle dans les invités. Un univers un peu satanique et très victorien. J'adore !


"Meurtre sur la voie Appia" de Steven Saylor avait le triple avantage de participer au challenge "Polar Historique" de Samlor, avait son mot à dire pour le challenge "Thrillers et Polars"  sans oublier celui de la PAL Noire à Zéro !

 

Ici, nous sommes presque dans la réalité, dans une partie de l'Histoire de Rome. Les personnages de fiction côtoient les personnages ayant réellement existé. Notre enquêteur, Gordien, va devoir élucider un meurtre qui a eu lieu sur la voie Appia.

 

Quelques moments d'Histoire un peu lourd, j'ai failli passer des pages mais je ne l'ai pas fait. J'ai eu bien raison. Un chouette polar historique.


Un achat du dernier Swolfs : "Légende - Tome 6 : Le secret des Eïles"  qui entrait en ligne de compte pour le challenge "Totem" de Lili Galipette, catégorie "Loups". Un tome en de-ça de toute la série, une sorte de nouveau cycle mais qui n'est pas prenant. A croire que le scénariste voulait faire son beurre sur le dos de ses lecteurs...


Pour ne pas être en reste avec Métaphore et son challenge "Romans Cultes" j'ai entamé "Des souris et des hommes"de Steinbeck. Sitôt entamé et déjà terminé, les yeux embués. Grâce au challenge de Métaphore, je découvre des trésors de littérature, moi !!

 

Last but not least, j'ai commencé ce 31 au matin "L'île au trésor" de Robert Louis Stevenson. En voilà un qui aura le privilège de finir 2012 tout en entamant 2013 ! Là-dessus, il ne sera pas compté dans le bilan de décembre.

 

Joyeuses fêtes !!

 

Bilan livresque de Décembre : 6 romans dont 5 participaient à des challenges, sans compter un tome de moins dans ma PAL Noire. 12 bédés et 3 mangas


  1. Bloc 11 : Piero Degli Antoni
  2. Haka - Saga Maorie : Caryl Férey ("Thrillers et Polars")
  3. Cyanure : Camilla Lackberg ("Thrillers et Polars")
  4. Utu - Saga Maorie : Caryl Férey ("Thrillers et Polars")
  5. Le Scorpion - Tome 10 - Au nom du fils (Bédé)
  6. Murena : 6 tomes (Bédé)
  7. La Licorne : 4 tomes (Bédé)
  8. City Hall - Tome 1 (Manga)
  9. The Sherlock Holmes Story - Tome 2 (Manga)
  10. Black Butler - Tome 11 (Manga) ("Thrillers et Polars")
  11. Meurtre sur la voie Appia : Saylor ("Thrillers et Polars"- PAL Noire)
  12. Légende - Tome 6 : Le secret des Eïles (Bédé) ("Totem")
  13. Des souris et des hommes : Steinbeck ("Romans Cultes")

 

 

Novembre et ses frimas est un bon mois pour la lecture sous les couvertures, allongée dans le canapé, les pieds bien au chaud et une tasse de thé fumante devant nous...

 

J'ai tout d'abord commencé avec une bande dessinée "Les quatre de Baker Street - Tome 4 - Les Orphelins de Londres" de Djian et Etien. Le tome 3 avait mis la barre très haute et le 4 ne m'a pas déçue !

 

Puisque j'étais dans le domaine de Sherlock Holmes, j'ai enchaîné, dans le cadre du challenge "Thrillers et Polars" de Liliba avec "La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau - Tome 4" de Pardheillan. De bonne facture. Il entre dans le Challenge "Thrillers et Polars".

 

Afin de faire maigrir ma fameuse PAL Noire, j'ai entamé "Le sacrifice du guerrier - Tome 1" de Jacques Martel. Bof et plus que bof. Ma critique se trouve ici et je me passerai de lire le tome 2 !

 

Toujours dans le cadre du challenge "Thrillers et Polars" de Liliba, j'ai décidé de me faire un roman de R.J. Ellory : "Vendetta" qui nous raconte l'histoire de la Mafia durant cinquante ans au travers du récit d'un ex-tueur de l'entreprise. Mitigé mais le final est magnifique !

 

Sherlock Holmes de nouveau (et toujours dans le cadre du challenge "Thrillers et Polars" de Liliba) avec un court roman difficile à trouver "Le trésor du marchand d'esclaves" tome 2 de la collection Sherlock's Story. Réédition d'une aventure de Sherlock Holmes publiée en 1908. Ce n'est pas un mauvais pastiche, même s'il possède quelques défauts.

 

Pour changer, j'ai entamé le challenge "Totem" de Lili Galipette tout en faisant diminuer ma PAL Noire : "L'âge du feu - Tome 3 - Dragon banni" de E.E Knight. Moi qui hésitait à le lire, je ne fus pas déçue car il est tout bonnement excellent.

 

De nouveau une aventure apocryphe du détective de Baker Street (le mois sera holmésien ou pas...) : "Le sosie du banquier" tome 3 de la collection Sherlock's Story. Très prévisible, trop même ! Le titre et le quatrième de couverture en disent bien trop et Holmes met du temps à comprendre... sans parler de quelques grosses ficelles ! ("Thrillers et Polars").

 

"La malédiction de Nephrem-Kâ" de Sophie Bellocq-Poulonis est, une fois de plus, un pastiche holmésien surfant sur une malédiction d'un pharaon maudit, inconnu de tous, jusqu'à ce que Lovercraft ne découvre son temple en Egypte. Comme dans toute bonne malédiction, les membres de l'expédition meurent tous dans des circonstances étranges et l’ombre de Cthulhu n'est jamais loin.

 

Holmes veut s’en tenir à sa science criminologique, mais celle-ci sera-t-elle suffisante pour résister à la puissance du mythe ?

 

Je dois dire que le récit ne m'a pas emballé plus que ça et que je me doutais bien du nom du coupable, un indice étant trop gros que pour qu'il n'attire pas mon attention. Cela aurait pu être un leurre, mais ce ne l'étais pas.

 

Un peu de classique dans cet univers impitoyable ! J'ai lu "Bel-Ami" de Maupassant dans le cadre du challenge "Romans Cultes" de Métaphore.

 

Lecture intéressante mais le personnage de Georges Duroy m'a hérissé le poil tellement j'ai détesté sa fatuité, sa vanité et ses petits calculs pour y arriver. Arriviste, va !

 

Le livre qui m'a marqué ce mois-ci, c'est celui de Joseph Boyden "Le chemin des âmes" que j'ai terminé durant mon week-end en amoureux pour mon anniversaire.

 

La guerre 14-18 racontée par un Indien Cree qui s'en revient blessé dans sa chair et dans son âme, ayant perdu sa jambe et son ami. Son voyage avec sa tante durera trois jours, trois jours durant lesquels elle devra faire en sorte qu'il survive et qu'il perde son accoutumance à la morphine.

 

Superbe ! Chose certaine, je vais l'ajouter dans la section "Grimoire".

 

Au rayon manga j'ai poursuivit la série "Black Butler" avec les tomes 9 et 10 dans lesquels on découvre un personnage bien connu...

 

Commençant une nouvelle collection, j'ai lu avec plaisir "Murena", tomes 1 et 2. La Rome de Néron, jeune et les manoeuvres de sa mère, Agrippine.

 

Anniversaire sous-entend "cadeaux" et mon homme m'a bien gâté au niveau bandes dessinées.

 

"Les nombrils" tomes 4 et 5 m'ont de nouveau fait bien rire (je les avais lu en épisode, dans le magazine "Spirou"), le "Scorpion" sait enfin qui est son père dans le tome 10 qui clôt une question existentielle. Je ne m'y attendais pas mais à un moment donné dans le tome 10, j'ai compris QUI c'était. Ben merde, alors !

 

*******

 

Bilan de Novembre : 18 livres (9 romans/6 bédés/2 mangas) dont 3 PAL Noire/ 1 culte et 6 participants à des Challenges

 

  1. Les quatre de Baker Street - Tome 4 - Les Orphelins de Londres : Djian/Etien (Bédé)
  2. La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau - Tome 4 : Pardheillan ("Thrillers et Polars")
  3. Le sacrifice du guerrier - Tome 1 : Martel (PAL Noire - ICI)
  4. Le sacrifice du guerrier - Tome 2 : Martel - Abandon (PAL Noire - ICI)
  5. Vendetta : Ellory ("Thrillers et Polars")
  6. Le trésor du marchand d'esclaves : Sherlock's Story ("Thrillers et Polars")
  7. L'âge du feu - Tome 3 - Dragon banni : E.E Knight ("Totem"/ PAL Noire)
  8. Le sosie du banquier : Sherlock's Story ("Thrillers et Polars")
  9. La malédiction de Nephrem-Kâ : Sophie Bellocq-Poulonis
  10. Bel-Ami : Maupassant ("Romans Cultes")
  11. Le chemin des âmes : Boyden
  12. Black Butler tome 9 : Yana Toboso (Manga)
  13. Black Butler tome 10 : Yana Toboso (Manga)
  14. Murena 1 - La pourpre et l'or : Dufaux (Bédé)
  15. Murena 2 - De sable et de sang : Dufaux (Bédé)
  16. Les nombrils 4 - Duel de belles : Delaf et Dubuc (Bédé)
  17. Les nombrils 5 - Un couple d'enfer : Delaf et Dubuc (Bédé)
  18. Scorpion 10 - Au nom du fils : Marini (Bédé)

 

 

Que dire d'octobre 2012 du point de vue des lectures ? Pas mal du tout.

 

Au début de mois, j'ai entamé une "Thérapie" de Fitzek et elle fut excellente du point de vue du suspense et de la tension qui m'a habitée durant toute ma lecture. Livre lu en une journée... Lu dans le cadre du Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba)

 

Dans le cadre de ma PAL Noire, j'ai entamé des "Liaisons dangereuses" avec le livre de Pierre Choderlos de Laclos dans le cadre du Challenge "Romans Cultes".

 

Enfin, je l'ai sortit de ma PAL Noire puisqu'il entre aussi dans le cadre du challenge de Minou "Badinage et libertinage".

 

Pas à dire, le roman n'est pas des plus facile à lire et le récit sous forme épistolaire ne me simplifie pas la vie... Pour ce qui en est de la critique, je peux vous dire que Merteuil et Valmont sont des Machiavel en puissance. Commencé à lire le 02/10 et terminé le 29/10. Oui, il m'a fallu autant de temps pour le lire... Bien entendu, durant tout ce temps, j'ai lu d'autres livres !

 

Une fois n'est pas coutume, c'est de la SF qui m'a sauvé un peu de ma lecture laborieuse des "Liaisons". Qui fut mon sauveur, ma bouffée d'oxygène ? "Je suis une légende" de Matheson, lu dans le cadre du challenge "Romans Cultes" de Métaphore.

 

Le livre est au antipodes du film, enfin, c'est le film qui est aux antipodes du livre, bien supérieur à ce que j'avais vu sur grand écran.

 

Roman profond, huis-clos entre un survivant et des vampires et une théorie totalement différente de ce que nous connaissons sur les buveurs de sang.

 

Un peu de mystique, un brin de spiritualité et de guerre de religion avec le roman de Barthelemy : "Que ton règne vienne". Le tout sur fond de la chute de la ville de Constantinople en 1453.

 

Ce roman, c'est une course-poursuite qui commencera à Constantinople, fera halte à Florence et qui se poursuivra par les Balkans, le tout dans un Moyen-Age déchiré par les affrontements entre Chrétiens et Musulmans.

 

Si vous êtes réfractaire à l'Histoire, passez votre chemin !

 

"Le perroquet qui bégayait" d'Alfred Hitchcock est une relecture. Il m'avait bien amusé lorsque j'avais dû le lire pour l'école, en 1988... Un bail !  Il a bien vieilli et j'ai pris plaisir à le relire.

 

Découverte de la lecture sur un autre support que le papier... Non, pas avec une liseuse, je n'en possède pas, mais avec le PC.

 

"L'étrange cas du docteur Watson" de Conan Lord fut lu grâce au programme Kindle installé sur mon ordinateur.

 

Et alors ? Histoire intéressante, un brin de SF et une grosse louche de mes héros préférés. Des interrogations, des questions sur le final, une grosse surprise... Tout pour me plaire, mais trop court, dommage.

 

Revenons au livre habituel, un bon polar qui entre dans quatre challenges à la fois : "Le cadavre de Bluegate Fields" de Anne Perry.

 

Grâce à l'enquête de l'inspecteur Pitt, j'ai participé aux challengex "PAL Noire à Zéro" de George, à celui de "Vingt mille lieues sous mes étagères" de moi-même, à celui de Liliba "Thrillers et Polars" et au p'tit dernier "I Love London" de Maggie et Titine.

 

Ne dérogeant pas à ses habitudes, Anne Perry nous présente, d'entrée de jeu un cadavre : c'est celui d'un jeune homme qu'on a balancé, nu comme un ver, dans les égouts du quartier de Bluegate Fields.

 

L'auteur aborde ici, un autre fait "noir" de la société victorienne : la prostitution des enfants, version "garçon" et des aristocrates ou bourgeois qui en profitaient largement ! Le Londres de cette époque n'était pas des plus folichon mais c'est toujours un plaisir de découvrir sa noirceur au travers des enquêtes de l'inspecteur Pitt et de son épouse Charlotte.

 

Si je vous parle d'élections, vous allez partir en courant et je ne vous donnerai pas tort. Mais dans ce cas-ci, je vous parle d'un temps où les femmes ne pouvaient pas voter et où on n'imaginait même pas qu'elles puissent se présenter aux élections !

 

"Sherlock Holmes et la suffragette amoureuse" est un recueil d'aventures du célèbre détective écrites par un holmésien Bernard Oudin. La partie avec la suffragette est en ouverture et on y parle brièvement du mouvement des femmes pour obtenir le droit de vote.

 

Le roman se compose de sept aventures et j'avoue qu'elles m'ont bien plus. Conan Doyle est incopiable mais Oudin a réussi à faire presque comme lui et je me sentais comme dans le canon durant ma lecture.

 

Puisque j'étais bien lancée, j'ai embrayé sur un roman plus court mais que je voulais lire depuis longtemps : "L'étrange cas du docteur Jekyll" de Robert Louis Stevenson (PAL Noire). On a beau connaître l'histoire, la lire, c'est encore mieux. Moralité ? Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

 

Magnifique œuvre sur le dédoublement de la personnalité et la schizophrénie... Avec un notable changement physique. Si Jekyll a l’apparence d’un respectable médecin, Hyde est un petit homme répugnant qui inspire le dégoût, voire le meurtre.

 

Puisque Stevenson et Conan Doyle se connaissaient et se complimentaient mutuellement sur leurs œuvres tout en s’admiraient mutuellement (faut dire qu’ils étaient tous les deux des écrivains écossais...), je me suis donc tournée vers le Conan Doyle quand il n'écrit pas sur Sherlock Holmes : "La main brune", un petit livre comprenant 5 histoires.

 

Pour finir en beauté ? Puisque Holmes est une sorte de malange entre Joe Bell et le Dupin de Poe (dixit Doyle dans une lettre qu'il envoya à Stevenson), je me suis tournée vers "Double assassinat dans la rue Morgue" de Edgar Allan Poe (PAL Noire). Encore un classique que je n'avais jamais lu.

 

Un crime immonde, une chambre presque close, un mystère vite solutionné par Dupin.

 

Un mauvais point à l'édition Librio qui affiche, sur sa couverture, la solution de l'énigme...

 

 

Bilan d'Octobre : 11 livres (dont 4 PAL Noire / 5 PAL / 2 cultes et 5 qui ont participé à un Challenge !)

 

  1. Thérapie : Fitzek  ("Thrillers et Polars")
  2. Liaisons dangereuses : Choderlos de Laclos ("Romans Cultes" /PAL Noire)
  3. Je suis une légende : Matheson (Challenge "Romans Cultes")
  4. Que ton règne vienne : Barthelemy 
  5. Le perroquet qui bégayait : Alfred Hitchcock (relecture)
  6. L'étrange cas du docteur Watson : Conan Lord 
  7. Le cadavre de Bluegate Fields : Anne Perry ("Thrillers et Polars" et PAL Noire)
  8. Sherlock Holmes et la suffragette amoureuse : Oudin ("Thrillers et Polars")
  9. L'étrange cas du docteur Jekyll : Robert Louis Stevenson (PAL Noire)
  10. La main brune : Conan Doyle (PAL)
  11. Double assassinat dans la rue Morgue :  E A Poe (PAL Noire)

 

 

 

 

Septembre 2012 fut assez riche en lecture, ayant lu 9 livres ! J’en ai profité pour entamer l’attaque de ma PAL Noire en lisant 3 livres et en envoyant 5 fiches pour les challenges.

 

Vu que "Les Hauts de Hurle-Vent" faisait partie aussi du challenge "Romans Cultes", cela tombait encore mieux.

 

Quelques coups de coeur durant mes lectures : "Jane Eyre" m’a transporté, plus que "Les Hauts de Hurle-Vent" de sa soeur.

 

"Des fleurs pour Algernon" aussi m’a bien plu et je l’ai terminé avec une boule dans la gorge (challenge "Romans Cultes").

 

Point de vue « Thrillers et polars », Anne Perry m’a bien bluffé avec son "Crucifié de Farriers’Lane" (PAL Noire) et Steve Berry m’a emmené dans la Russie contemporaine et celle des Tsars avec "Le Complot Romanov". D’agréables moments de lecture passés.

 

Thilliez et sa "Chambre des morts" s’est chargé des frissons. Là, j’ai flippé et dévoré le livre.

 

Découverte de l’auteur qui venait du Nord, j’ai nommé Jo Nesbo et son atypique inspecteur Harry Hole dans "L’homme chauve-souris". Je ne dirai pas que j’en suis sortie enchantée, mais j’ai tout de même l’envie de poursuivre ses romans pour voir l’évolution.

 

Une valeur sûre pour moi : Stanley Gardner, le créateur de Perry Mason, l’avocat. "Le canard qui se noie" se trouvait, lui aussi, dans ma PAL Noire. Voilà encore un de moins et une belle petite claque dans le final.

 

Déception ? Oui, elle vient en partie de "Énigme dans le temps perdu" de Corbedanne. Ça ressemble à un pastiche holmésien, mais ce n’en est pas un. 30 pages de Sherlock Holmès (avec un accent, en plus, le con !) et un truc un peu fadasse. Pas mauvais à 100%, mais pouvait mieux faire.

 

 

Bilan de septembre : 9 livres (3 PAL Noire et 5 challenges)

 

  1. L’homme chauve-souris : Jo Nesbo (Challenge "Thrillers et Polars")
  2. Jane Eyre : Charlotte Brontë (Challenge "Romans Cultes")
  3. Des fleurs pour Algeron : Keyes (Challenge "Romans Cultes")
  4. La chambre des morts : Franck Thilliez
  5. Le crucifié de Farriers’Lane : Anne Perry (PAL Noire + Challenge "Thrillers et Polars")
  6. Énigme dans le temps perdu : Corbedanne
  7. Les Hauts de Hurle-Vent : Emily Brontë (PAL Noire + Challenge "Romans Cultes")
  8. Le complot Romanov : Steve Berry
  9. Le canard qui se noie : Erle Stanley Gardner (PAL Noire)

 

 

Passons, si vous le voulez bien, au bilan livresque des Grandes Vacances...

 

Oh, ça va, je sais, je ne suis plus une étudiante, mais j'aime les mois de juillet-août   parce que il y a moins de travail, moins de monde et qu'ils me rappellent de bons souvenirs.

 

Là, le bilan livresque est dantesque de par la quantité de livres que j'ai dévoré, dont un bon nombre avaient été empruntés (ils sont rendus, je vous rassure de suite).

 

Nous commencerons par le mois de Juillet. Je désirais lire quelque chose en rapport avec les vacances, tout en restant dans mes policiers chéris...

 

Ne voulant pas relire "Les vacances d'Hercule Poirot", j'ai découvert et emprunté "Les vacances d'un sérial-killer" de Nadine Monfils. Drôle, burlesque, ça ne se prenait pas au sérieux mais au second degré. Hilarant ! Lecteurs sérieux s'abstenir.

 

 

Une petite relecture tout de même, dans le mois (comme si je n'avais que ça à faire, tiens) et puisque j'avais relu le tome 1 (T1) durant mes vacances du mois de juin, j'ai relu "Ceux qui brillent : Trilogie des Joyaux - T2" de David Eddings.

 

J'adore le style d'écriture d'Eddings et la grande quête de l'Heroïc-Fantasy. Les personnages sont drôles, amusants, bien que, vu les dangers encourus, ils devraient se la jouer un peu plus sérieux.

 

 

Férue d'holmésologie, j'ai poursuivi la lecture de la collection de l'auteur François Pardheillan : "La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau - T3".

 

Se basant sur une hypothèse soulevée par Baring-Gould, l'auteur invente au célèbre détective un séjour dans la ville de Pau. Le premier (qui est en fait le T2) m'avait plus transporté que le tome 3. Malgré tout, un bon moment de lecture passé, sans oublier que j'en ai profité pour l'inclure dans le Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

 

Restant dans le milieu consacré au détective de Baker Street, j'ai profité de la sortie du dernier opus d'Andrew Lane pour dévorer "L'espion de la place Rouge - Les premières aventures de Sherlock Holmes - T3".

 

Lui aussi consacre ses ouvrages à la jeunesse de Holmes, sur laquelle nous ne savons rien et en sommes résolus aux supputations.

 

J'ai suivi le jeune homme en Russie, en compagnie de son frère, mais sans son mentor et sans la jolie fille dudit mentor. Dommage ! Lecture fort agréable et contente de mon achat et je l'ai inclus, lui aussi, dans le Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

 

Ensuite, fan des aventures de l'archéologue Jack Howard, de David Gibbins, j'ai emprunté "Le masque de Troie".

 

Voyage à Mycènes en Grèce, j'ai fait des fouilles secrètes en compagnie de l'archéologue Heinrich Schliemann et découvert le masque d'or d'Agamemnon. Assistant à la libération d'un camp de concentration en 1945, j'ai plongé dans l'horreur faite homme et par les hommes.

 

Un lecture de cet auteur dont le plaisir est sans cesse renouvelée.

 

 

Nouvelle visite à la ville de Santa Mondega où sévit un sérial killer du nom de Bourbon Kid en ouvrant "Le cimetière du diable" de monsieur Anonyme (un nouvel emprunt).

 

Ah non, pardon, au temps pour moi ! Nous ne sommes pas dans la ville de Santa Mondega, mais en plein milieu du désert, dans un hôtel bizarre pour assister à assister à un spectacle sans précédent, mettant en scène Judy Garland, James Brown, Johnny Cash, les Blues Brothers, Kurt Cobain, Elvis Presley, Janis Joplin, Freddie Mercury, Michael Jackson...

 

Imaginez un Dix petits nègres rock revu et corrigé par Quentin Tarantino… Vous y êtes ? Non ? Ok, c'est pire que ça, c'est déjanté, c'est fou et sérieux, s'abstenir.

 

Moins "supersenssass" que "Le livre sans nom". J'irai pas jusqu'à dire que le Bourbon Kid s'est transformé en Kid... Ibul (chaud et sans les bulles !), mais nous n'en sommes pas loin. Un cran en-dessous, donc.

 

 

Une sacré découverte avec un livre plus scientifique que "polar" et qui prouve ce dont je me doutais depuis longtemps : la télé, ça te nettoie le cerveau ! Si vous ne me croyez pas ou que vous voulez des preuves, lisez "TV Lobotomie", cela vous ouvrira les yeux, à défaut de vous ouvrir les chakras. Voici un bref aperçu ICI.

 

Si vous n'êtes pas convaincus, c'est que TF1 a bien vidé votre cerveau...

 

 

*****

 

Le mois d'août 2012 ne fut pas de tout repos non plus, point de vue lectures, même s'il ne battra jamais celui de l'année 2011 où j'avais lu... 19 livres.

 

J'ai terminé la relecture de la seconde partie de la saga d'Eddings avec "La cité occulte - Trilogie des Périls - T3" et cela m'a fait plaisir de relire cette série. Humour et tout est bien qui finit bien.

 

 

Un nouvel emprunt avec le livre de R.J. Ellory "Les Anonymes" qui m'a littéralement scotchée dans ma lecture. C'est à découvrir.

 

 

Nouvelle plongée dans le monde holmésien avec "Le rat géant de Sumatra" de Rick Boyer, livre en provenance de la maison d'édition "Mycroft's Brother" et uniquement disonible sur commande.

 

Comme beaucoup de pastiches holmésiens, celui-ci prend sa source dans une citation du Dr Watson, rapportant des propos de Sherlock Holmes et évoquant une histoire "à laquelle le monde n'est pas encore préparé" ("Le vampire du Sussex").

 

Selon les holmésiens du monde entier, il s’agit de l’un des meilleurs pastiches de Sherlock Holmes publié, depuis les histoires que sir Arthur Conan Doyle nous a livrées et je suis parfaitement d'accord avec eux ! Un cinq étoiles pour cette aventure. Inclus, lui aussi, dans le Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

 

Puisque nous sommes dans les emprunts... "La rivière noire" de Indridason, l'auteur Islandais. Pas mal, comme roman, mais sans le bourru Erlendur Sveinson, il manque un p'tit quelque chose. Malgré tout, j'ai passé un bon moment de lecture et sa critique fait partie du Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

 

Pas de nuit blanhe, mais un moment bien sympathique en compagnie de "Blanc comme la nuit" de Ann Cleeves.

 

J'étais toujours dans le Nord puisque, après l'Islande, me voici transportée dans un coin perdu d'archipel écossais avec une nouvelle enquête de Jimmy Perez, un flic taciturne que je ne connaissais pas du tout.

 

Sans qu'il soit "exceptionnel", ce petit roman policier m'a fait passer deux journées agréables. Je l'ai lu avec plaisir mais sans me presser. 440 pages, deux jours de lecture, preuve s'il en est que je ne l'ai pas "dévoré" mais savouré. Sa critique fait partie du Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

 

"Jeux de vilains" de Kellerman est aussi un emprunt et a eu sa place dans le Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

Bien que "pas mal", le livre souffre de quelques défauts que je développe plus en profondeur dans ma critique. Ce n'est pas le thriller ou le polar du siècle, même pas de l'année, mais pour ce titre là, j'attends encore le roman policier qui me re-foutra un grand coup de pied au cul.

 

 

"L'envol des anges" de Connelly n'était pas mal non plus. Harry Bosch est chargé d'une enquête délicate : Howard Elias, avocat noir, célèbre pour avoir fait condamner de nombreux policiers de la ville pour non respect des droits civiques a été assassiné et si ce crime n'est pas élucidé rapidement, des émeutes raciales pourraient éclater à tout moment !

 

Bof, début lent et laborieux et j'ai failli commettre le péché de passer des pages. On se rattrape ensuite, ouf ! Il fait partie du Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

 

J'ai entamé un autre emprunt que j'ai vite refermé : "Le diable vit à la campagne" de Rachel Johnson.


Je m'attendais à quelque chose de jouissif du genre "Le diable s'habille en Prada" avec une écriture incisive et de la perfidie à chaque page. Et bien, que dalle !

 

 

Retour vers Connelly avec son petit dernier "Les neuf dragons" pour le Challenge "Thrillers et Polars" de Liliba.

 

Ce n'est pas le roman du siècle, ce n'est pas non plus le roman policier de l'année, mais c'était le roman du jour et il m'a bien diverti.


J'avais une longueur d'avance sur Harry dans l'enquête, ce qui n'est pas négligeable, j'ai passé un bon moment et j'ai eu mon étonnement final, ma claque sur le bout du nez. En plus, il ne m'a rien coûté puisque emprunté.

 

 

Grosse découverte pour moi : les romans Classiques ! Profitant du Challenge "Romans Cultes" de Métaphore j'ai acheté "Jane Eyre" de Charlotte Brontë.

 

Quelle découverte ! Quel plaisir de lecture ! Je ne m'en suis pas encore remise, tiens ! Je n'ai rien à reprocher au livre, hormis qu'il est trop court, malgré ces quelques 700 pages.


C'est bien simple, j'ai tellement aimé que lorsque j'eus terminé le roman, accélérant pour découvrir le final, mais râlant qu'il soit déjà terminé, je suis retombée sur terre avec une horrible question : que lire après un roman pareil ?? Dur !

 

********************

 

Bilan du mois de juillet : 7 livres (dont 3 emprunts - 2 challenges)

  1. Vacances d'un sérial-Killer : Nadine Monfils (emprunt)
  2. Trilogie des Périls 2 - Ceux qui brillent : Eddings (relecture)
  3. Jeunesse de S. Holmes à Pau - T3 : Pardheillan (Challenge "Thrillers et Polars")
  4. L'espion de la place Rouge - Premières aventures de S. Holmes : Lane (Challenge "Thrillers et Polars")
  5. Le masque de Troie : Gibbins (emprunt)
  6. Le cimetière du Diable : Anonyme (emprunt)
  7. TV Lobotomie : Michel Desmurget

 

 

 

Bilan du mois d'août : 10 livres (dont 7 emprunts - 7 challenges)

  1. Trilogie des Périls 3 - La cité occulte : Eddings (relecture)
  2. Les anonymes : Ellory (emprunt)
  3. Le rat géant de Sumatra : Boyer (Challenge "Thrillers et Polars")
  4. La rivière noire : Indridason (emprunt - Challenge "Thrillers et Polars")
  5. Blanc comme la nuit : Cleeves (emprunt - Challenge "Thrillers et Polars")
  6. Jeux de vilains : Kellerman (emprunt - Challenge "Thrillers et Polars")
  7. L'envol des anges : Connelly (emprunt - Challenge "Thrillers et Polars")
  8. Le diable vit à la campagne : Johnson (emprunt)
  9. Neuf dragons : Connelly (emprunt - Challenge "Thrillers et Polars")
  10. Jane Eyre : Brontë  (Challenge "Romans Cultes")

 

 

Que dire du mois de juin 2012 ? Les vacances, le soleil, la farniente... et pour une fois, j'ai eu le temps de lire assez bien de livres !

 

Pourtant, en ce mois-là, je n'avais pas encore découvert les challenges littéraires... Malgré tout, j'ai tout de même sorti un roman de ma PAL Noire, bien que à ce moment là, je n'avais pas conscience de ce qu'était une PAL des origines...

 

Il traînait dans ma PAL depuis tellement longtemps ! "La mémoire du sang" de Greg Iles, un excellent thriller psychologique. Ce fut lui qui commença le mois de juin. Et un livre en moins dans la PAL Noire...

 

Un peu de théologie de temps en temps et lire ce livre m'a permis de comprendre "Comment Jésus est devenu Dieu". Merci monsieur Lenoir de nous avoir éclairé sur le "Comment les chrétiens des premiers siècles ont-ils progressivement été amenés à affirmer la divinité de Jésus alors que lui-même ne s'est jamais identifié à Dieu ?".

 

Mais sinon, quels livres ai-je emmené avec moi et lu dans le Sud de la France ? Les voici :

 

"Le complot Tibère" de Pierre-Edouard Besse est en fait une relecture. De temps en temps, il m'arrive d'en relire un. Ma mémoire me faisait défaut pour sa critique, je l'ai donc relu les pieds dans la piscine.

 

Pour une amatrice du détective de Baker Street, je ne pouvais pas passer à côté de "Sherlock Holmes, de Baker Street au grand écran", écrit par Natacha Levet.

 

Beaucoup de données techniques très intéressantes, mais la proximité d'un carnet n'aurait pas été du luxe, durant la lecture, afin de prendre des notes. A relire munie d'un bic et d'un carnet !


Une découverte pour moi avec ce polar islandais que des membres du site Babelio m'avait chaudement recommandé : "La cité des jarres" de Arnaldur Indridason est un roman dense, avec des personnages forts, surtout celui du commissaire Erlendur. Un grand coup de froid et des frissons sous le soleil.


"La jeunesse de Sherlock Holmes à Pau - Tome 2" de François Pardheillan fut aussi une agréable découverte. Bien que ne possédant pas le premier tome, je me suis attaqué au deuxième et lire des petites aventures du détective, âgé de seize ans et racontées par lui, c'est du petit lait ! En plus, il éprouvait des sentiments pour une jeune fille...


Dans le cadre de mes relectures, j'ai choisi aussi de partir dans le sud de la France munie de cette "Trilogie des Périls 1 - Les dômes de feu" de David Eddings. Aventures et humour, que demander de plus ?


Dans mon sac de voyage se trouvait aussi un second polar islandais : "L'homme du lac" d'Arnaldur Indridason. J'aime bien Erlendur et sa carapace qui se lézarde, ses enfants paumés, ses petites prises de becs avec eux, son côté "hors normes".

 

Erlendur va à son aise, il traque sans se presser, poussé par une idée qui lui trotte dans la tête. Un second livre de cet auteur et un nouveau coup de coeur sous le soleil !

 

Bilan livresque de juin : 8 livres (6 livres lu durant les vacances)

 

  1. La mémoire du sang : Greg Iles
  2. Comment Jésus est devenu Dieu : Lenoir
  3. Le complot Tibère : Besse (relecture)
  4. Sherlock Holmes, de Baker Street au grand écran : Levet
  5. La cité des jarres : Indridason
  6. La jeunesse de S. Holmes à Pau - Tome 2 : Pardheillan
  7. Trilogie des Périls 1 - Les dômes de feu : Eddings (relecture)
  8. L'homme du lac : Indridason

 


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...