Bilan Livresque Mensuel 2013

Toute la question est de savoir de quoi mon année 2013 sera faite du point de vue "lecture"...

 

Voir aussi si je vais réussir à remplir tous mes challenges, bien que celui de "La littérature fait son cinéma" soit terminé, que celui de "Thrillers et polars" soit bien rempli. Mais il reste les autres.

 

Et ma PAL Noire, va-t-elle encore diminuer ?

 

Le but sera aussi de dépasser 2012 qui avait vu défiler 94 romans : point de vue lecture, c'était bien rempli.

 

Une affaire à suivre, donc !

 

 

Bilan livresque de l'année 2013 : 116 livres

 

  • Bilan Livresque Décembre : ICI (4 livres)
  • Bilan livresque Novembre : ICI (6 livres)
  • Bilan livresque Octobre : ICI (9 livres)
  • Bilan livresque de Septembre : ICI (9 livres)
  • Bilan livresque d'Août : ICI (9 livres)
  • Bilan livresque de Juillet : ICI (10 livres)
  • Bilan livresque de Juin : ICI (21 livres) Mois Anglais !
  • Bilan livresque de Mai : ICI (8 livres)  
  • Bilan livresque d'Avril : ICI (16 livres)  
  • Bilan Livresque de Mars : ICI (8 livres) 
  • Bilan Livresque de Février : ICI (7 livres)  
  • Bilan Livresque de Janvier : ICI (9 livres)

 

On peut dire que le bilan de Décembre est une catastrophe du point de vue du nombre de livres lus : 3 (un 4ème est en cours de lecture) et 10 bandes dessinées

 

La faute à pas assez de temps et trop de travail. Ces quelques mauvais rendements dans la lecture de mes romans portent mon Bilan Annuel à 116 livres lus (hors bédés !).

 

Par contre, il faut souligner que les 3 romans étaient assez épais et qu'ils furent tous les trois des coups de coeur !

 

Le mois a commencé avec un livre qui m'a ému aux larmes, après m'avoir fait rire : "Et soudain, tout change" de Gilles Legardinier (ICI). Mon premier coup de coeur du mois. Pourtant, je vous jure que jamais je n'aurais choisi pareil roman en librairie si ce n'était que Yvan l'avait lu et m'en avait dit le plus grand bien. J'ai eu raison de suivre son conseil avisé.

 

Ce roman traînait dans ma PAL depuis 1 an... Mais j'aurais déjà bien voulu le lire lorsque j'étais jeune et que je découvrais les oeuvres de Stephen King : "Shining" me faisait peur avant même que je ne l'ouvre et j'avais toujours reporté sa lecture aux calendes grecques (ICI)

 

Deuxième coup de coeur, dans un registre tout à fait différent : de comédie on passe à un récit qui fait froid dans le dos, un huis-clos dantesque dans un hôtel perché au sommet d'un col, bloqué par des quantités de neige.

 

L'avantage de l'avoir lu si tard, c'est que j'ai appris quelques informations sur Stephen King qui m'ont aidé à mieux comprendre le roman, mieux percevoir le message qu'il a fait passer.

 

Pourquoi avoir soudain décidé de lire cette oeuvre majeure du King ? Tout simplement parce que 36 ans après sa publicaiton, il a décidé de nous offrir une suite avec "Docteur Sleep" qui est mon troisième coup de coeur (ICI).

 

Bien que différend en tout points de "Shining", il est sa suite. J'ai retrouvé tout de suite le petit Dany Torrance, en proie avec les démons de l'Overlook et notre ami Dick va lui donner la solution pour enfermer ses démons.

 

Ensuite, nous retrouvons Dany adulte, en proie aux démons alcoolisés... Un roman fort, des personnages admirables et un scénario excellent.

 

Le quatrième livre qui est en cours et qui  risque fort d'être un coup de coeur (sauf si l'auteur bâcle la fin), c'est "Back Up" de Paul Colize.

 

Berlin, 1967. Quatre musiciens anglais faisant partie d'un groupe de rock trouvent la mort dans des conditions et des lieux différents. Bruxelles, 2010. Un sdf est renversé par une voiture, transporté dans un état grave à la clinique où l'on diagnostique un coma particulier, le Locked In Syndrom. Quel est le rapport entre les deux ? Je le saurai en terminant le livre !

 

Rayon bédé, deux holmésiennes avec "Sherlock Holmes et la conspiration de Barcelone" de Colomino (ICI). Scénario excellent, trame historique intéressante mais un Holmes transparent et peu présent. On est loin du détective qui résout ses enquêtes avec brio et panache. Malgré tout, c'était une belle découverte.

 

Un cinquième coup de coeur avec "Sherlock Holmes et le chien des Baskerville" de Unglick (ICI) qui nous propose le récit en mettant en scène des Playmobil. Un travail d'artiste, une mise en scène époustouflante, des décors dignes de la lande lugubre ou du Londres victorien... Bref, une réussite !

 

Les bédés, ce sont celles qui m'avaient été offertes pour mon anniversaire, bien que je ne les ai pas chroniquées...

 

Bilan Livresque Décembre 2013 : 3 livres et 10 bédés

 

  1. Et soudain, tout change : Gilles Legardinier
  2. Shining : Stephen King
  3. Docteur Sleep : Stephen King
  4. Sherlock Holmes et la conspiration de Barcelone : Colomino
  5. Sherlock Holmes et le chien des Baskerville : Unglick
  6. Les Forêts d'Opale - T8 - Les Hordes de la nuit : Arleston
  7. Les Naufragés d'Ythaq - T11 - L'Haleine de l'Ogre : Arleston
  8. Elfes - T1 : Le Crystal des Elfes bleus : Istin
  9. Elfes - T2 : L'Honneur des Elfes sylvains : Jarry
  10. Elfes - T3 - Elfe blanc, coeur noir : Corbeyran
  11. Elfes - T4 - L'Élu des semi-Elfes : Peru
  12. Les guerrières de Troy - T1 : Yquem le généreux : Arleston
  13. Les Guerrières de Troy - T2 : L'Or des profondeurs : Arleston

 

Mes challenges auxquels j'ai envoyé des fifiches sont : le Challenge "Thrillers et polars" de Liliba (2013-2014), le Challenge "Polar Historique" de Sharon, le  Challenge "Sherlock Holmes" de Lavinia sur Livraddict, le Challenge "I Love London" de Maggie et Titine, le Challenge "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel, le Challenge "Victorien" chez Arieste, le Challenge "US" chez Noctembule, le Challenge "I Love London 2" de Maggie et Titine et le Challenge "XIXè siècle" chez Netherfieldpark.

Le Bilan de Novembre n'est pas terrible : 6 livres seulement au compteur... Mon pire score pour 2013 !

 

Et, une fois de plus, rien n'est sorti de ma PAL Noire...

 

D'accord, j'avais un sacré pavé au menu avec "Crime et châtiment" de Dostoïevski... 1000 pages que j'ai eu du mal à terminer, n'arrivant pas à entrer dans le roman (ICI). Bon, ça m'a permis de lire un auteur russe pour mon challenge "Myself", mais j'ai de la peine de n'avoir pas su apprécier ce roman noir à sa juste valeur...

 

Une bombe ensuite avec "Les Apparences" (ICI) de Gillian Flynn : waw, quel roman bluffant ! Assurément dans mes coups de coeur de l'année ! Un roman policier comme je n'en avais jamais lu et je remercie mon collègue Babelien Gruz qui est en même un collègue de blog : Yvan.

 

Un autre roman noir de la collection "Rivages & Payot", adapté au cinéma "Mort un dimanche de pluie" de Joan Aiken (ICI). Roman d'ambiance, sombre, angoissant, il est à lire un jour de pluie pour renforcer justement l'ambiance d'un petit village anglais. Au bord d'une piscine, on perdrait beaucoup. Roman sombre, court, bref, mais diablement efficace !

 

J'ai continué avec un roman noir, un des premiers même édité chez Gallimard, dans sa mythique "Série Noire". Horace Mc Coy n'a pas connu le succès de son vivant, ce qui est bien dommage parce que son livre "Un linceul n'a pas de poches" méritait un meilleur accueil que celui qu'il reçu aux États-Unis (ICI). Écrit avant la Seconde Guerre Mondiale, McCoy nous dresse donc un portrait horriblement sinistre des États-Unis : censure de la presse, extrémisme, Ku Klux Klan....

 

Novembre devait être le mois du Noir parce que ensuite, comme si ça ne me suffisait pas, j'en ai ouvert un autre : "Serena" de Ron Rash (ICI). Entre western, roman noir et drame shakespearien, faisant la part belle à la nature sauvage des Appalaches, l'auteur dresse un impressionnant portrait d'une femme que je ne suis pas prête d'oublier. L'intervention régulière, dans le cours du récit, des ouvriers de l'exploitation qui commentent l'action qui se déroule sous leurs yeux, vient appuyer la dimension tragique de cette histoire puissante et sombre. Magnifique !

 

Je termine en beauté avec un roman encore plus sombre que tout les autes "Satan dans le désert" (ICI) de Boston Teran : un road movie sanglant, le récit d'une course poursuite entre un père qui est prêt à tout pour récupérer sa fille enlevée par un sadique psychopathe. C'est violent, cru et il faudra l'adresse de l'auteur pour ne pas sombrer dans le glauque gratuit.

 

Pour terminer mon mois, j'ai lu avec enthousiasme deux des bédés que mon homme m'avait offertes pour mon anniversaire. "Elfes T1 - Le Crystal des Elfes bleus" de Jean-Luc Istin et "Elfes T2 - L'Honneur des Elfes sylvains" de Nicolas Jarry.

 

Oui, je n'en ai lu que 2, je fais durer mon plaisir et le reste, c'est pour le mois de décembre qui compte déjà un coup de coeur littéraire...

 

Bilan Livresque Novembre : 6 livres et 2 bandes dessinées

 

  1. Crime et châtiment : Dostoïevski
  2. Les Apparences : Gillian Flynn
  3. Mort un dimanche de pluie : Joan Aiken
  4. Un linceul n'a pas de poches : Horace Mc Coy
  5. Serena : Ron Rash
  6. Satan dans le désert : Boston Teran
  7. Elfes T1 - Le Crystal des Elfes bleus : Jean-Luc Istin
  8. Elfes T2 - L'Honneur des Elfes sylvains : Nicolas Jarry

 

J'ai rempli encore quelques challenges puisque tous les livres participaient à l'un où l'autre, quand ce n'est pas à plusieurs en même temps : le Challenge "Thrillers et polars" de Liliba (2013-2014); le Challenge "Les 100 livres à avoir lu" de Bianca; le Challenge "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel; le Challenge "Myself" par Près de la Plume... Au coin du feu; le Challenge "Victorien" chez Arieste; le Challenge "US" chez Noctembule; le Challenge "I Love London 2" de Maggie et Titine et le Challenge "XIXè siècle" chez Netherfieldpark.

Alors, le bilan de ce mois d'octobre ? Plus que correct ! 9 livres, comme pour septembre, mais plus de pages lues puisque mon bilan compte tout de même une énorme brique que fut "Le trône de fer" (790 pages) et "Les raisins de la colère" (640 pages), que j'avais entamé fin septembre et laissé en suspens.

 

Il faut ajouter à cela 2 mangas et 1 bande dessinée. Au final, je pourrais noter que j'ai 12 livres au compteur.

 

Je l'avais donc commencé fin septembre, mais j'avais fait une petite pause car la brique était épaisse : "Les raisins de la colère" de John Steinbeck (ICI) m'a passionné mais je lui ai trouvé quelques longueurs, tout de même. Ce livre est à lire pour en savoir plus sur les conséquences de la grande crise financière de 1929 et les gens qu'elle a mis sur la route...


Il paraît que "Le Facteur sonne toujours deux fois" selon James M. Cain (ICI). Titre donné au livre par le plus grand des hasards, il raconte l'amour fou qu'un homme et une femme ressentirent l'un pour l'autre et leurs manigances pour se débarrasser du mari de la dame. Attention, ne jamais oublier que le Destin, tôt ou tard se pointera pour apurer vos comptes. Court, bref, mais intense.

 

Un roman fort sombre, lourd dans son atmosphère, j'ai nommé l'ancien truand "Pike" de Benjamin Whitmer (ICI). Étrange que ce flic aussi sombre qu’une nuit sans lune et qui sème les cadavres derrière lui se fasse pourchasser par un ex-truand qui mène une vie plus réglo que la sienne. Le monde à l’envers. Tout ici n’est que violence, qu’elle soit psychologique ou physique. Le tout est purement gratuit, parfois. Et il manque de la profondeur dans l’histoire.

 

Ma seconde brique du mois avec cette super brique "Le Trône de Fer – Intégrale 1" comprenant les deux premiers romans (Le Trône de fer/Le Donjon rouge) de George R.R. Martin (ICI). Ayant vu la série avant, j'ai eu plus facile à m'y retrouver dans la profusion de personnages. Ce livre, c'est du lourd et du bon !

 

Non, je n'ai pas donné ma "La langue au chat", mais j'ai passé un bon moment avec l'avocat Perry Mason, de Erle Stanley Gardner (ICI).

 

"Couché dans le pain", mais pas avec le soleil pour témoin, loin de là puisque nous sommes dans un roman noir de Chester Himes (ICI). Avec les policiers hors-norme que sont Ed Cercueil et Fossoyeur Jones.


James Ellroy est entré dans la tête d'un tueur, nous livrant un portrait de l'intérieur avec "Un tueur sur la route" : âmes sensibles s'abstenir, non pas en raison du sang ou des crimes violents et gratuits, mais en raison de la personnalité de Martin Michael Plunkett, le tueur (ICI) .

 

Pour me changer les idées, rien que tel qu'un livre de Gyles Brandreth : "Oscar wilde et le cadavre souriant" (ICI). Plus lent que le tome 2, mais pour celui qui veut plonger dans l'univers du théâtre, c'est extra !

 

Grand moment de détente avec le nouvel "Astérix chez les Pictes" par ses deux nouveaux "papas" que sont Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. Mon verdict ? Correct pour un premier album !

 

Au menu, de l'humour, des jeux de mots, des têtes connues (Johnny Hallyday sous les traits d'un barde hirsute et Vincent Cassel en méchant diabolique tout vert).

 

Bref, un album de transition plus qu'honorable quand on a connu les derniers. Comme d'hab, les clichés sont présents : les Pictes ne boivent que du whisky, jouent au lancer de troncs d'arbres, adorent la cornemuse et leurs noms commencent tous par Mac.

 

Ensuite, deux mangas de Yana Toboso : "Black Butler", les tomes 13  (ICI) et 14 (ICI) pour clôre le cycle du voyage à bord du Campania, avec quelques surprises à bord. La fin du 14 annonce le cycle suivant où Ciel va enquêter dans une école huppée, style Eton.


J'ai clos le mois d'octobre avec un thriller que Yvan m'avait plus que conseillé : "Le festin du serpent" de Ghislain Gilberti (ICI). L’auteur, s’est transformé en python, m’enserrant l’esprit dans les anneaux puissants de son thriller, les resserrant de plus en plus autour de moi, jusqu’à me faire lâcher prise et quitter le monde réel. Un vrai festin, je vous jure ! Je m’en suis léchée les babines et les canines… Pardon, les crochets !

 

Avec tout ces livres, j'ai continué à remplir quelques challenges : Challenge "Thrillers et polars" de Liliba (2013-2014); le Challenge "Polar Historique" de Samlor; le Challenge "I Love London" de Maggie et Titine; le Challenge "Romans Classiques" de Métaphore; sans oublier le Challenge "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel; mon Challenge "Victorien" chez Arieste où je pète des flammes, celui du  "Pavé de l'été" chez Sur Mes Brizées; le Challenge "À tous prix" chez Asphodèle, le Challenge "US" chez Noctembule; le Challenge "I Love London 2" de Maggie et Titine et le Challenge "XIXè siècle" chez Netherfieldpark.

 

 

Bilan Octobre : 9 livres (tous dans des challenges) + 2 mangas + 1 bédé = 12

  1. Les raisins de la colère : John Steinbeck
  2. Le Facteur sonne toujours deux fois : James M. Cain
  3. Pike : Benjamin Whitmer
  4. Le Trône de Fer – Intégrale 1 : George R.R. Martin
  5. La langue au chat… : Erle Stanley Gardner
  6. Couché dans le pain : Chester Himes
  7. Un tueur sur la route : James Ellroy
  8. Oscar wilde et le cadavre souriant : Gyles Brandreth
  9. Astérix chez les Pictes :Jean-Yves Ferri et Didier Conrad
  10. Black Butler 13 : Yana Toboso
  11. Black Butler 14 : Yana Toboso
  12. Le festin du serpent : Ghislain Gilberti

Un bilan fort mitigé pour septembre... Pas tout à fait 9 livres : un entamé,  un que je poursuis sur le mois d'Octobre et trois désillusions.

 

Pourtant, il avait bien commencé avec "Le mystère du hansom cab" de Fergus Hume, qui est considéré comme le deuxième roman policier publié (ICI)... L'auteur s'étant servi de "L'affaire Lerouge" afin de savoir ce qu'il convenait d'écrire pour que vendre ses livres. Et il a bien fait, malgré quelques longueurs, le roman m'a bien plu et dépaysé  puisque j'ai fait un saut en Australie ("Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

 

Là où le bât à commencé à blesser, c'est avec la grosse perte de temps à essayer de lire "Les annales de la compagnie Noire" de Glen Cook (ICI) dont les trois premiers tomes font partie de ma PAL Noire, mais pas moyen de rentrer dans l'histoire (Objectif "PAL Noire à Zéro" de George et "Vingt Mille Lieues Sous Mes Étagères" by The Cannibal Lecteur).

 

Ouf, un roman noir ensuite avec "Le loup dans la smala" de E. Richard Johnson racontant la vie d'un tueur à gage de la Mafia (ICI). Quelles péripéties il lui arrivera afin d'arriver à comprendre ce qui est arrivé au fils du Parrain... et une sacrée découverte pour moi qui aime le roman noir ("Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

 

"Bye-bye bayou" de Charles Williams m'a captivé aussi (ICI). Un homme, une femme... ♫ chabadabada ♪....

Attention, nous ne sommes pas dans la collection Harlequin, donc, rien ne tournera rond pour Jack, l'assistant du shériff. Le tout sur fond de corruption. À noter que ce titre a été réédité chez Rivages Noir sous le titre de "La femme des marais" ("Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

 

Puisque je participe au challenge "XIXème siècle" chez Netherfield Park", j'ai attrappé "Oscar Wilde et le jeu de la mort" et je peux vous dire que ma lecture fut jouissive (ICI) !

 

Un bon moment de lecture et une enquête aux côtés de Wilde, flanqué aussi de Conan Doyle et de Bram Stoker ("Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014; Challenge "Polar Historique" de Samlor; Challenge "Victorien" chez Arieste; Challenge "I Love London 2" de Maggie et Titine; Challenge "XIXè siècle" chez Netherfieldpark).

 

 

Par contre, le pavé du mois se composait des "Raisins de la colère" (ICI), le chef-d'oeuvre de Steinbek décrivant la misère d'une famille lors du grand exode de 1929, mais j'ai dû faire des coupures dans ma lecture : écriture fort petite et écrite fort haut...

 

À un moment, je saturais, donc, je l'ai coupé avec mes lectures décrites plus haut (Challenge "Romans Classiques" de Métaphore; Challenge "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel; Challenge "À tous prix" chez Asphodèle; Challenge "US" chez Noctembule et Le "Pavé de l'été" Sur Mes Brizées).

 

 

Commencé le 30 septembre et terminé le 1er octobre, il y a le super excellent "L'assassin qui est en moi" de Jim Thompson (ICI).

 

Dans la tête du tueur nous sommes et nous le suivons dans ses pensées d'un cynisme et d'une froideur sans borne (Challenge "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel; "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 et Challenge "US" chez Noctembule).

 

Bilan livresque de Septembre 2013 : 9 livres, participant tous à un challenge minimum.

 

  1. L'affaire du hansom cab : Fergus Humes
  2. La compagnie noire - T1 : Glen Cook - PAL Noire
  3. La compagnie noire - T2 : Glen Cook - PAL Noire
  4. La compagnie noire - T3 : Glen Cook - PAL Noire
  5. Le loup dans la smala : E. Richard Johnson
  6. Bye-bye bayou : Charles Williams
  7. Oscar Wilde et le jeu de la mort : Brandreth
  8. Les raisins de la colère : Steinbeck (pas terminé)
  9. L'assassin qui est en moi : Jim Thompson (à cheval avec Octobre)

 

     Huumm, pas terrible mon bilan du mois d'août... 9 livres seulement. La faute à un gros pavé qui m'a pris du temps à lire.

 

840 pages qui m'ont pris deux semaines, et, résultat, un bilan en demi-teinte. Si, en demi-teinte parce que je comptais lire beaucoup plus !

 

Hé oui, je participe pour le dernier mois aux  Challenges "Faire fondre sa PAL" chez Metaphore et à "Destination PAL" chez Lili Galipette !

 

Malgré tout, j'ai fait de belles lectures, avec, tout d'abord, "Ténèbres prenez-moi la main" de Dennis Lehane (ICI). SUPER ! Super noir, aussi. Et un titre de plus pour le challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 !

 

Lecture chiante avec "Tabou" de Casey Hill (ICI) qui est proche, dans ces cent premières pages, du style littéraire de Harlequin... Limite si je ne l'ai pas envoyé en l'air, ce livre dont je vous conseille de passer votre chemin (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

"Ville noire, ville blanche" de Richard Price (ICI). Le voilà le gros pavé qui m'a empêché de lire plus tant il était gros et long à lire en raison de petits caractères et d'un développement assez long à se mettre en place aussi. Malgré tout, il est à découvrir pour la manière dont l'auteur décrit la montée de la haine raciale (Challenges Le "Pavé de l'été" Sur Mes Brizées,Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 et "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel).

 

Après 15 jours de lecture pavesque, il me fallait du light et j'ai sorti deux petits Folio Policier qui m'ont bien agrémentés ma lecture. Tout d'abord, il y a eu "Vivement dimanche !" de Charles Williams (ICI). Rien à avoir avec l'émission de Druker, mais ce petit polar était une bouffée d'oxygène. Scénario génial, meurtres, accusé innocent et ruse sont au menu de ce roman (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 et "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel).

 

Le second Folio était le scénario du film que Sébastien Japrisot avait écrit : "Le passager de la pluie" (ICI), film avec Richard Bronson et Marlène Jobert. Le film, dans mes lointains souvenirs, était génial. Le livre en est sa copie conforme, sans la moustache de Bronson... Petit bémol dont il faut passer outre : les dialogues présentés comme dans une pièce de théâtre (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 et "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel).

 

Comme j'ai décidé de lire des auteurs russes, mais de commencer par des épaisseurs guère épaisse, j'avais acheté "Une journée d’Yvan Denissovitch" de Soljenitsyne (ICI). Yvan est prisonnier du goulag et le roman est le récit d'une de ses journées, du lever au coucher. Alors qu'il aurait pu facilement tomber dans le pathos ou le récit dur, Soljenitsyne reste sobre dans ses descriptions, pas de sang, pas de tortures. Récit sobre, mais prenant, poignant et merveilleux d'optimisme de la part de Denissovitch (Challenge "Myself" par Près de la Plume... Au coin du feu.

 

Polar de chez "Rivages&Payot" ensuite avec "Par qui la mort arrive" de Joseph Hansen (ICI). Un enquêteur qui appartient au milieu des assurances; une mort appartenant au milieu homo et dont il doit s'assurer que ce n'est pas un suicide déguisé en meurtre; un coupable homo dont on ne sait pas à cent pour cent s'il l'est vraiment... vraiment coupable,  homo on en est sûr. Pour la police, ça ne fait aucun doute, sa culpabilité, mais Dave Brandstetter est tenace et bon enquêteur. Il est gay, aussi. Un départ un peu lourd suite aux nombreux personnages, mais ensuite, ça file (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

Comme je voulais m'encanailler et remplir mon quota de deux livres pour le Challenge "Badinage et libertinage" de Minou, j'ai lu "La philosophie dans le boudoir ou Les instituteurs immoraux" du Marquis de Sade (ICI). Philosophie de comptoir, scènes de sexe qui sentent la resucée, bref, sulfureux à l'époque, encore un tout petit peu à la nôtre, mais la lecture ne m'a pas transcendée. Et la gamine de 15 ans qui devient une grande cochonne en deux secondes chrono, ça sent le mauvais scénario de film porno série Z. Sorry, Marquis, vous ne m'eûtes point émoustillée (Challenge "Myself" par Près de la Plume... Au coin du feu).

 

Pour terminer, quoi de mieux que LE premier roman policier, du moins, celui qui passe pour être le premier et dont Agatha Christie et Conan Doyle se sont inspirés pour les leurs ? Ce fut donc de ma PAL Noire que je sortis enfin "L’affaire Lerouge" d'Émile Gaboriau (ICI). Pfff, comment dire, ce fut laborieux comme roman ! (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 & Objectif "PAL Noire à Zéro" de George et "Vingt Mille Lieues Sous Mes Étagères" by The Cannibal Lecteur).

 

Bien que le meurtre ait eu lieu de suite, il y a souvent des diatribes au niveau des pensées des personnages qui deviennent souvent lourdes. Ok, je sais qu'elles sont importantes parce qu'elles mettent tout en place, je sais que le juge ne pouvait pas expliquer en deux lignes le pourquoi du comment le nom du vicomte Albert de Commarin lui rappelait de mauvais souvenirs, mais bon, trop is te veel !

 


Bilan livresque d'Août : 9 livres + relecture de 3 bédés (9 livres pour les Challenges "Faire fondre sa PAL" chez Metaphore & "Destination PAL" chez Lili Galipette)

 

  1. Ténèbres prenez-moi la main : Lehane ("Thrillers et polars")
  2. Tabou : C Hill ("Thrillers et polars")
  3. Ville noire, ville blanche : Price ("Pavé de l'été" et "La littérature fait son cinéma - 3ème année")
  4. Vivement dimanche ! : Ch Williams (Thrillers et polars" et "La littérature fait son cinéma - 3ème année")
  5. Le passager de la pluie : S Japrisot ("Thrillers et polars" et "La littérature fait son cinéma - 3ème année")
  6. Par qui la mort arrive : J Hansen ("Thrillers et polars")
  7. Une journée d’Yvan Denissovitch : Soljenitsyne ("Myself" )
  8. La philosophie dans le boudoir : Sade ("Badinage et libertinage")
  9. L’affaire Lerouge : É Gaboriau ("Thrillers et polars" / PAL Noire)
  10. Ric Hochet - Tome 19 - Les signes de la peur : A-P Duchateau & Tibet ("Thrillers et polars")
  11. Ric Hochet - Tome 18 - Enquête dans le passé : A-P Duchateau & Tibet ("Thrillers et polars")
  12. Valhardi – Tome 7 – Le mauvais oeil : Jijé ("Thrillers et polars")

Alors ? Quoi de neuf sous le soleil pour le Bilan Livresque de ce chaud mois de juillet ??

 

Correct, pas de record mais pas de baisse de régime : 10 livres dont un Classique et un PAL Noire.

 

Quelques bandes dessinées aussi : des nouvelles et une relecture annuelle de la collection Ric Hochet.

 

Mais bon, pas terrible comme bilan étant donné que  je participe aux  Challenges "Faire fondre sa PAL" chez Metaphore et à "Destination PAL" chez Lili Galipette !

 

Le mois a commencé avec deux nouveautés au rayon bédé : "Le monde des quatre de Baker Street" de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand & David Etien (ICI). Pas d'aventures pour nos quatre amis, mais plutôt un album qui nous explique la vie à Londres au temps de la Reine Victoria, leur première rencontre avec Holmes, leur première "enquête". Vraiment bien fait. Pour les habitués de la série ou ceux qui veulent en savoir plus sur la vie londonienne.

 

Le tome 2 qui clôt la surprenante série "Scotland Yard – Tome 2 – Poupées de sang" de Dobbs & Perger (ICI) est toujours aussi déstabilisant de par ses dessins au lavis. Fort sombre, il explore la personnalité de l'accolite meurtrier que la police avait arrêté dans le tome 1. (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

Rayon classique, je me suis penchée sur "1984" de George Orwell (ICI). Pas évident à lire, mais instructif ! Non, Big Brother n'est pas mort ! (Challenge "Romans Classiques" de Métaphore et "Les 100 livres à avoir lu" de Bianca & "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel).

 

Petite incursion dans les romans Série Noire de Gallimard avec "Sous Pression" de Richard Stark qui est le pseudo de Donald Westlake (ICI), "L'étouffe-serviette" de Lawrence Block (ICI) et "La Moisson rouge" de Hammet Dashiel (ICI).

 

Trois belles découvertes ! Du roman noir, du hard-boiled (roman noir en anglais). Des romans parfois sans policier, sans enquêteur, violent et qui décrivent la société sans concession. (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

Depuis un an qu'il attendait, lui ! "La Femme en vert" d'Arnaldur Indridason (ICI) aurait dû être lue plus vite, mais quand on a trop de livre, voilà ce qu'il arrive : un tout bon livre qui a trop dormi sur les étagères ! (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

Ma fascination pour certains personnages se porte sur un Grand Conquérant : Alexandre le Grand. Voilà pourquoi j'ai sorti de ma PAL Noire "Alexandre - Tome 1 - Le feu du ciel" de Mary Renault (ICI). Grande déception ! Non pas au niveau de l'érudition ou de la qualité de l'écriture, mais du fait que le roman est soporifique... Dommage ! (Challenge "Pavé de l'été" Sur Mes Brizées).

 

Jeranjou m'avait donné envie et dès que je l'ai eu, j'ai ouvert ce polar noir qu'est "La reine des pommes" de Chester Himes (ICI). Un truc de fou ! (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014 & "La littérature fait son cinéma - 3ème année" de Kabaret Kulturel)

 

Ce livre là, je le dois aussi à Babelio. Le terrifiant huis-clos "Les Morsures de l'ombre" de Karine Giebel (ICI). Sueurs froides comme dans "Misery" de Stephen King. Une auteure à découvrir ! (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

Dans la collection Nature Writting, il vous faut découvrir le très agréable polar des Editions Gallemeister "La Rivière de sang" de Jim Tenuto (ICI). Notre enquêteur est un guide de pêche à la mouche et je dois avouer que le roman se lit facilement et que l'on passe un moment de tranquilité (hem) avec Wallace. (Challenge "Thrillers et polars" de Liliba 2013-2014).

 

Le mois se termine et je n'ai pas fini de lire "La griffe du chien" de Don Winslow qui, avec ses 840 pages, participe au "Pavé de l'été". Le livre est le plus grand roman sur la drogue jamais écrit.

 

 

Bilan Livresque Juillet 2013 : 10 romans et 12 bédés (2 neuves) dont 1 PAL Noire, 1 Romans Classique & à avoir lu, 18 fiches pour le Challenge Thriller et polar et 2 pour le Cinéma fait sa littérature + Challenges "Faire fondre sa PAL" chez Metaphore &  "Destination PAL" chez Lili Galipette.

 

  1. Le monde des quatre de Baker Street : Djian, Legrand & Etien
  2. Scotland Yard – Tome 2 – Poupées de sang : Dobbs & Perger
  3. 1984 : George Orwell
  4. Sous Pression : Richard Stark (pseudo de Donald Westlake)
  5. L'étouffe-serviette : Lawrence Block
  6. Moisson rouge (la) : Hammet Dashiel
  7. Ric Hochet - Tome 3Défi à Ric Hochet : Duchateau & Tibet
  8. Ric Hochet – Tome 4L’ombre de Caméléon : Duchateau & Tibet
  9. Ric Hochet - Tome 5Piège pour Ric Hochet : Duchateau & Tibet
  10. Ric Hochet - Tome 6Rapt sur le France : Duchateau & Tibet
  11. Ric Hochet - Tome 7Suspense à la télévision : Duchateau & Tibet
  12. Ric Hochet - Tome 8Face au serpent : A-P Duchateau & Tibet
  13. Ric Hochet - Tome 9 - Alias Ric Hochet : A-P Duchateau & Tibet
  14. Ric Hochet - Tome 10 - Les 5 revenants : A-P Duchateau & Tibet
  15. Ric Hochet - Tome 11 - Les spectres de la nuit : Duchateau & Tibet
  16. Ric Hochet - Tome 15Le monstre de Noireville : Tibet ( "Totem")
  17. Femme en vert (la) : Arnaldur Indridason
  18. Alexandre - Tome 1 - Le feu du ciel : Mary Renault (PAL Noire)
  19. Reine des pommes (la) : Chester Himes
  20. Morsures de l'ombre (les) : Karine Giebel
  21. Rivière de sang (la) : Jim Tenuto
  22. Griffe du chien (la) : Don Winslow (en cours de lecture)

Au mois de juin, il y avait le Mois Anglais et mes vacances ! Programme chargé, donc.

 

Heureusement, j'ai travaillé plus pour récupérer beaucoup et vu que mes bagages se font rapidement, j'ai eu le temps de lire et de rédiger des critiques pour tout mes challenges.

 

Juin est aux couleurs de Sherlock Holmes, version canonique ou pastiches, couleur polar aussi, qu'ils soient historiques ou noirs...

 

Alors, mon bilan de lecture de juin ? Bon ou pas bon ? Un grand cru, je dois dire !!

 

Mes billets pour le challenge Anglais (qui comptaient aussi pour le "challenge Victorien", le "Thrillers et polars", le challenge "Polar Historique", le "Sherlock Holmes", le "I love London" et le "Ma PAL fond au soleil" et "Objectif PAL") furent nombreux et je n'ai pas chômé.

 

Attention ! Les livres du canon holmésiens n’entrent pas en ligne de compte pour la fonte de la PAL puisqu’ils sont relus très souvent à tel point que je les connais par cœur…

 

Au final ? 21 livres lus pour la fonte de la PAL ! (Je bas mon record du mois d'août 2010 avec ses 19 livres lus) + 2 Bandes dessinées + 2 mangas (un non encore chroniqué) = 25

 

3 romans relus car je les aime bien, 2 bédés relues aussi puisque je recevais la suite en juin. J'en ai profité pour faire des fiches.

 

Peux pas faire mieux ou plus. A ma décharge, certains étaient tout petit et on pouvait facilement en lire deux sur la journée (les Sherlock’s Story), la collection de Enola Holmes se lit vite, ainsi que celle avec Wiggins.

 

Exceptionnellement, je ne ferai pas un petit texte explicatif de chaque titre sur ce billet, le temps me manque.

 

Pour résumer, pas de déception dans ma lecture, des belles découvertes (les Enola Holmes), des relectures toujours aussi émouvantes (les pastiches holmésien), des suites apétissantes (les bédés et les mangas) et des clôtures de série plus que super (les bédés et City Hall).

 

  1. Zulu : Caryl Férey
  2. Jack l’éventreur et les fantasmes victoriens : Marx Roland
  3. Livre des morts (le) : Stuart Davies
  4. Sherlock Holmes et associés 1 – L’affaire Zalindas : Mack-Citrin
  5. Penny Blood : Bob Garcia
  6. Sherlock’s Story 4 – Dentelles de la reine : Inconnu
  7. Sherlock’s Story 5 – Faux-monnayeurs de Londres : Inconnu
  8. Sherlock’ Story 6 – Blackwell, le pirate de la Tamise : Inconnu
  9. Sherlock’s Story 8 – La maîtresse de l’Attorney : Inconnu
  10. Wiggins et Sherlock contre Napoléon : Nicodème Béatrice
  11. Rival pour Sherlock Holmes (un) : Nicodème Béatrice
  12. Sherlock Holmes contre Jack l’Éventreur : Ellery Queen (Relecture)
  13. La Solution à 7%  : Meyer Nicolas (Relecture)
  14. Le Fantôme de l’opéra  : Meyer Nicolas (Relecture)
  15. Le secret de la pyramide : Alan Arnold
  16. Enola Holmes 1 – La double disparition : Springer Nancy
  17. Enola Holmes 2 – L’affaire Lady Alistair : Springer Nancy
  18. Enola Holmes 3 – Le mystère des pavots blancs : Springer Nancy
  19. Enola Holmes 4 – Le secret de l’éventail : Springer Nancy
  20. Enola Holmes 5 – L’énigme du message perdu : Springer Nancy
  21. Enola Holmes 6 – Métro Baker Street : Springer Nancy
  22. Sherlock Holmes & le Necronomicon, Tome 1 : L’ennemi intérieur : Cordurié & Laci (Relecture)
  23. Sherlock Holmes & le Necronomicon, tome 2 : La nuit sur le monde : Cordurié & Laci(achat)
  24. Jack l’éventreur, tome 1 : Les liens de sang (Relecture)
  25. Jack l’éventreur, tome 2 : Le Protocole Hypnos (achat)
  26. Black Butler – Tome 12 : Yana Toboso (achat)
  27. City Hall - Tome 3 : Guillaume Lapeyre
  28. Sacré : Dennis Lehane 
  29. 1275 âmes : Jim Thompson (Critique en cours)
  30. Huit millions de façon de mourir : Lawrence Block (Critique en cours)

 

 

Le bilan de mai est mitigé, comparé à l'excellent mois d'avril et ses 16 livres lus... Là, seulement la moitié.

 

Pour ma lecture "classique", j'ai bouclé ma valise pour faire "Le tour du monde en 80 jours" (ICI) avec Phileas Fogg et Passepartout. Jules Verne m'a fait voyager et le fait de connaître le livre par le biais du dessin animé n'a pas étouffé le suspense.

 

Afin de satisfaire une curiosité, j'ai lu quelques chapitres de "Psychanalyse des contes de fées" de Bruno Bettelheim, que l'on m'avait prêté. Pas de fiche critique sur ce livre qui se lit moins vite qu'un thriller, en raison de son contenu assez "lourd". Non, les contes de fées ne sont pas que des histoires, ils sont porteurs de messages, de conseils, de mises en garde et tout tourne souvent autour du sexe (Le loup du Petit Chaperon Rouge, le Bâton Magique, le Haricot Magique,...).

 

Ce n'est pas ce mois-ci que je ferai fondre ma PAL Noire non plus. Une seule lecture avec le personnage de J-F Parot : "L'affaire Nicolas Le Floch" (ICI). Un bon moment de lecture, mais quelques passages plus lents, ça gâche un peu la fin.

 

Aussitôt reçu, aussitôt lu (ce qui est rare) mais je n'aurais pas su résister à la tentation de lire "Un certain docteur Watson" de David Stuart-Davies (ICI) qui change un élément clé du canon : la rencontre Holmes/Watson. Notre docteur a été chassé de l'armée, ne se nomme pas Watson, mais Walker et il est engagé par le professeur Moriarty en tant qu'espion "maison" pour un jeune détective, Sherlock Holmes.

 

Comment tout cela va-t-il tourner, comment cela va-t-il se terminer ? Vous le saurez en lisant les avantures de Holmes & Watson !

 

Gros moment "soporifix" avec un livre dont j'attendais beaucoup : "Le chevalier Noir et la dame Blanche - Tome 1 : La danse du loup" (ICI) et qui se trouvait sur ma wishlist depuis un bail. Toute contente de l'avoir trouvé, je l'ai sorti assez vite de ma PAL puisqu'il servait le challenge "Totem".

 

Làs, je me suis emmerdée royalement ! Le ton de Hugues de Queyssac est pédant, l'action n'est pas fort présente, des circonlocutions pour faire durer les pages et augmenter les tomes, bref, rien de transcendantal. Ennui au programme et il m'a fallu un temps de fou pour en venir à bout. J'ai le tome 2, mais s'il est aussi chiant que le 1, je passerai mon chemin pour la suite.

 

Vite, de l'action pour faire passer la pilule du livre précédent et une valeur sûre en la personne de Jack London "Croc-Blanc" (ICI). Là, le niveau est remonté en flèche et j'ai terminé la lecture avec un sourire béat, mais avant ça, j'ai souffert en même temps que le chien-loup.

 

Une belle aventure animale, une étude sans complésance de la méchanceté humaine et sur la rédemption animale.

 

Changement de cap total avec "Le prophète de l'Islam : envoyé de Dieu ou imposteur ?" de Claude Coulibaly. Le Coran affirme que le Prophète de l'Islam est mentionné dans la Thora et l’Évangile, que Jésus a annoncé sa venue.

 

Une recherche minutieuse dans la biographie du Prophète, étude comparative entre versets bibliques, coraniques, récits de la Tradition prophétique, rapprochement entre thèmes évoqués dans le Coran traitant de phénomènes naturels et découvertes scientifiques récentes, Claude Coulibaly nous fait connaître, autrement que par une biographie classique, la personnalité du Prophète de l’Islam et le Livre Saint des musulmans.

 

Une analyse scientifique et historique du prophète, pas facile à lire (un peu chaque jour) mais assez éclairante pour une athée telle que moi qui a enfin compris qu'il ne fallait pas mélanger Dieu et ses représantants et que l'on pouvait croire en une entité divine (bonne ou mauvaise, je ne sais pas) sans passer par la case "église" ou "religion". 

 

Cela ne m'empêche pas de lire autre chose durant ma lecture plus "sainte" et là-dessus, j'ai choisi un roman noir "Zulu" de Caryl Férey (ICI), une valeur sûre en matière de roman coup de pied au cul. Violent dans le fait qu'il vous parle sans complésance des ethnies ou des minoritésdu pays, il descend bien profondément dans ses personnages, toujours écorchés vifs, bref, c'est "plus noir que noir".

 

 

Bilan livresque de mai : 8 livres dont 1 PAL Noire.

  1. Le tour du monde en 80 jours : Jules Verne ("Romans Cultes" - "La littérature fait son cinéma - 3ème année")
  2. Psychanalyse des contes de fées : Bruno Bettelheim
  3. L'affaire Nicolas Le Floch : J-F Parot (PAL Noire - "Polar Historique" - "Thrillers et Polars")
  4. Un certain docteur Watson : David Stuart-Davies ("Sherlock Holmes" - "Thrillers et Polars" - "Polar Historique"  
  5. Le chevalier Noir et la dame Blanche - Tome 1 : La danse du loup : Hugues de Queyssac ( "Totem" Le Loup)
  6. Croc-Blanc : Jack London ("Romans Cultes" - "La littérature fait son cinéma - 3ème année" - "Totem" Le Loup)
  7. Le prophète de l'Islam - Envoyé de Dieu ou imposteur ? : Claude Coulibaly
  8. Zulu : Caryl Férey ("Thrillers et Polars")

 

Le mois d'avril fut bien rempli en lectures,‭ ‬c'est pas moins de‭ ‬18‭ ‬livres qui ont été lu ‭ ! ‬

 

Sans compter que j'ai fait baisser ma PAL Noire de‭ ‬2‭ ‬romans.‭ ‬Ok,‭ ‬peut mieux faire...

Donc, dans un soucis de diminuer ma PAL Noire,‭ ‬j'ai entammé le mois par deux livres policiers historiques‭ (‬tout bon pour les challenges‭!) ‬:‭ "Rutland Place" (ICI) ‬et‭ "Resurection Row" ‬(ICI) de Anne Perry.

Ils avaient l'avantage d'être assez court‭ (‬300‭ ‬pages‭)‬,‭ ‬donc,‭ ‬pas de perte de temps dans les scones et les tasses de thé.‭ ‬Non pas que je n'aime pas cela,‭ ‬mais lorsque c'est trop long,‭ ‬cela fait perdre du dynamisme à l'enquête.‭ ‬Ici,‭ ‬dynamique et très agréable à suivre.

Un peu de classique avec‭ "Fahrenheit‭ ‬421" ‬de Bradbury (ICI).‭ ‬Une vision de ce que pourrait être l'avenir si la littérature devenait persona non grata et que le grand nivellement par le bas commençait...‭ ‬Un très beau livre ‭ !

Pour mon challenge‭ "My Self"‬,‭ ‬j'ai entamé la lecture d'un auteur russe ‭ ‬:‭ ‬Dostoïevski avec‭ "Une sale histoire" ‬qui fut une belle découverte littéraire (ICI).

Le Grand Nord pour le challenge Totem avec un récit de Jack London‭  "L'appel sauvage"‬ (ICI).‭ ‬Nous sommes en compagnie de Buck,‭ ‬un chien enlevé dans la Floride et qui se retrouvera à tirer les traineaux dans le Grand Nord.‭ ‬Une belle aventure,‭ ‬le chien devant s'adapter à cette vie dure et sauvage,‭ ‬avant de retrouver son état sauvage.

Deux petits policiers ensuite avec,‭ ‬en tout premier‭ "In Nomine" ‬de Giacometti et Ravenne (ICI) qui nous conte les débuts du futur commissaire franc-maçon Marcas.‭ ‬Le roman souffre d'un manque de développement et‭ ‬200‭ ‬pages de plus lui aurait rendu service ‭ !

"Autopsie d'un viol" ‬(ICI) de Steeman n'a pas comblé mes attentes et je me suis ennuyée ferme durant ma lecture,‭ ‬la fin sauvant un peu le reste de pas son côté inattendu.

Heureusement qu'ensuite,‭ ‬je suis partie virtuellement en Australie avec‭ "Cul-de-sac" ‬de Douglas Kennedy (ICI) qui lui m'a fait sourire,‭ ‬rire avec son humour noir et ses situations totalement burlesque.

Puisque j'en étais aux bonnes lectures,‭ ‬j'ai intégré les pensées et la vie d'un sérial-killer dans‭ "Un Employé modèle" ‬de Cleave (ICI).‭ ‬Joe est agent de nettoyage au commissariat de Police de Christchurch,‭ ‬la joue‭ "‬attardé mental" ‬mais au final,‭ ‬c'est Hannibal Lecter qui joue à Forrest Gump.‭ ‬SUPER ‭ !

Du noir de chez noir,‭ ‬du serrage de tripes et des larmes avec le pavé de‭ ‬1000‭ ‬pages de Karine Giebel‭ "Meurtres pour rédemption"‬. Un roman plus que sombre qui nous fait entrer dans l'univers carcéral féminin. J'en ai eu les tripes retournées, nouée, la gorge serrée, les yeux humides. Magnifique, mais à la fin de pareille lecture, on est une loque (ICI).

 

Que faire ? Se lancer corps et âme dans de la littérature jeunesse. Ce que je fis avec une salve de 4 romans de Béatrice Nicodème qui met en scène Wiggins, un "Irréguliers de Baker Street", des jeunes gamins des rues utilisé par Sherlock Holmes pour les filature.

 

Là, notre garçon veut devenir détective et il apprend le métier, résout des enquêtes, mais son mentor n'est jamais loin. "Wiggins et le perroquet muet" (ICI) est le premier que j'ai lu.

 

Enchainant ensuite avec "Wiggins et la ligne chocolat" (ICI) et "Wiggins chez les Johnnies" (ICI) pour en conclure avec "Wiggins et les plans de l'ingénieur" (ICI).

 

Aventures agréables à lire, sans se prendre la tête tout en découvrant les bas-fonds de Londres à l'époque victorienne.

 

Puisque j'étais en compagnie de mon détective préféré, j'ai sorti de ma PAL "Le mystère Sherlock" (ICI) que je n'avais pas encore lu. C'est George et son excellente critique qui m'y a fait penser. Drôle, de l'humour au second degré, de l'humour noir, un style que n'aurait pas renié Frédéric Dard (le père du commissaire San-Antonio), l'argot et les scènes de cul en moins. J-M Erre est désopilant et cela fait du bien de lire ce genre de roman car mes pouffements de rire furent légion.

 

Pour clore mon mois chargé, j'ai relu un livre dont je ne me souvenais plus de la fin "L'horreur du West End" de Nicholas Meyer (ICI) et qui est un pastiche holmésien.

 

Encore ? Ben quoi, faut bien que je remplisse mes challenges, non ?

 

Bilan Avril 2013 : 16 livres (2 PAL Noire et 16 participations à divers challenges)

 

1. Rutland Place ‬: Anne Perry (PAL Noire - "Polar Historique" - "Thrillers)

2. Resurection Row : Anne Perry (PAL Noire - "Polar Historique" - "Thrillers)

3. Fahrenheit‭ ‬421 : Bradbury

4. Une sale histoire : Dostoïevski ("Myself" )

5. L'appel sauvage : Jack London‭ ("Totem" )

6. In Nomine : Giacometti et Ravenne ("Thrillers et Polars")

7. Autopsie d'un viol : Steeman ("Thrillers et Polars")

8. Cul-de-sac : Douglas Kennedy ("Thrillers et Polars")

9. Un Employé modèle : Cleave ("Thrillers et Polars" )

10. Meurtres pour rédemption : Karine Giebel‭ ("Thrillers et Polars" )

11. Wiggins et le perroquet muet : Béatrice Nicodème ("Sherlock Holmes"  - "Polar Historique" - "Thrillers et Polars" )

12. Wiggins et la ligne chocolat : Béatrice Nicodème ("Sherlock Holmes"  - "Polar Historique" - "Thrillers et Polars" )

13. Wiggins chez les Johnnies : Béatrice Nicodème ("Sherlock Holmes"  - "Polar Historique" - "Thrillers et Polars" )

14. Wiggins et les plans de l'ingénieur : Béatrice Nicodème ("Sherlock Holmes" - "Polar Historique" - "Thrillers et Polars" )

15. Le mystère Sherlock : J-M Erre ("Sherlock Holmes" -"Thrillers et Polars")

16. L'horreur du West End : Nicholas Meyer ("Sherlock Holmes" - "Polar Historique" - "Thrillers et Polars" )

 

Mars 2011 comptant trois jours de plus que février, allais-je en lire plus ??

 

Et ma terrible PAL Noire, allais-je la flinguer aussi bien que le mois dernier ?

 

Sans compter que je me dois de lire aussi mes auteurs russes pour mon challenge "My Self" !

 

Dans le cadre du challenge "Romans Cultes"  j'ai entamé la lecture de "American Psycho" de Brett Easton Ellis (ICI) et je n'ai pas aimé cette sucession de marques, de faits sans queue, ni tête et je me suis tellement emmerdée que j'ai passé des pages, ne lisant que les passages où Bateman accomplissait ses meurtres. Une déception ! Par contre, le titre pouvait s'ajouter aux challenges  "La littérature fait son cinéma" et "Thrillers et Polars".

 

 

Puisque les critiques étaient bonnes pour ce livre et que je me devais de reprendre du poil de la bête après ma déception littéraire, j'ai attrapé le thriller de John Verdon "658" (ICI). Un bon roman, assez long, pas toujours rapide, mais qui m'a fait fumer les méninges.

 

Avant d'entamer la lecture, je m'attendais à un grand cru, puis mon sentiment est devenu celui d'un 4ème cru, tellement ça n'avançait pas. Après, ça s'accélère et je dois dire que le 4ème cru s'est révélé un excellent 2ème !! Challenge "Thrillers et Polars".

 

 

Dans le but de flinguer ma PAL Noire, j'ai ENFIN sorti de la pile "Floris 1 - Floris, le fils du Tsar" de Monsigny (ICI).

 

M'attendant à passer un bon moment en 1717, en compagnie de Pierre le Grand et de la comtesse Maximilienne de Villeneuve-Caramay, je fus plus que déçue. Le style d'écriture est gnangnan et je n'ai pas vibré comme je pensais vibrer en lisant sur le 4è de couverture que la jeune femme suivrait le tsar en Russie.

 

Guimauvien à souhait et le tome 2 "Floris 2 - Le cavalier de Pétersbourg" (ICI) est tout aussi mièvre que le premier.

 

Avantages ? Deux livres de moins dans la PAL Noire pour la participation à "PAL Noire à Zéro" et "Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères".

 

 

Heureusement qu'après toutes ces horreurs, je suis tombée sur une valeur sûre dans le polar scandinavien, j'ai nommé Jussi Adler-Olsen et son deuxième tome : "Profanation" (ICI).

 

Carl Mørck est toujours jubilatoire, son assistant encore plus et l'enquête, bien que prenant son temps, est prenante, justement. Un livre magnifique, une enquête sur des anciens meurtres palpitante, le tout entrecoupé des récits des autres "les coupables" et de Kimmy, au passé plus que chargé. Un ouvrage pour le Challenge "Thrillers et Polars" comme on les aime.

 

 

Mercy Thompson, l'héroïne métamorphe de Patricia Briggs est une valeur sûre (jusqu'à présent) et je me suis empressée de sortir le tome 3 de ses aventures : "Le baiser du fer" (ICI).

 

Bilan ? Une chouette enquête policière au pays des loups-garous et des faes, les vampires étant aux abonnés absents dans ce tome. Le tout pour les Challenges "Totem", version "loup" et  "Thrillers et Polars" puisque enquête de Mercy sur des meurtres.

 

 

Dans le cadre d'une Lecture Commune (LC) avec Liliba, nous avons décidé de lire "Shutter Island" (ICI) de Dennis Lehane qui prenait les poussières dans nos étagères.

 

Le film de Scorsese m'avait plu mais sans plus, n'ayant pas compris toutes les subtilités. Voilà pourquoi je n'étais pas pressée de le découvrir en livre. Le roman a expliqué tout ce que je n'avais pas saisi et là, je peux dire que je sais ! Une merveille !! Challenge "Thrillers et Polars" aussi.

 

 

Le King est de retour ! Vu les critiques dithyrambiques (surtout celle de Gruz), j'ai emprunté son dernier opus sur l'assassinat de Kennedy, à Dallas et nommé "22/11/63" (ICI).

 

Bien que j'aie trouvé le livre trop long de 300 pages, je ne me suis pas ennuyée en suivant Jake Epping qui s'est vu investi d'une étrange mission : une « fissure dans le temps » au fond du restaurant de Al permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d'empêcher l'assassinat de Kennedy.

 

Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau et le voilà plongé dans les années 60, celles d'Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d'un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald.

 

Peut-on altérer l'Histoire sans que cela entraîne de lourdes conséquences ?

 

 

Bilan de lecture : 9 livres (3 survolés pour cause d'ennui profond - 2 PAL Noire - 8 participants à divers challenges)

 

1. American Psycho : Easton Ellis ("Romans Cultes" / "La littérature fait son cinéma")
2. 658 : John Verdon ("Thrillers et Polars")
3. Floris 1 - Floris, le fils du Tsar : Monsigny ("PAL Noire à Zéro" / "Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères")
4. Floris 2 - Le cavalier de Pétersbourg : Monsigny ("PAL Noire à Zéro" / "Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères")
5. Profanation : Adler-Olsen ("Thrillers et Polars")
6. Le baiser du fer : Patricia Briggs ("Totem" /"Thrillers et Polars")
7. Shutter Island : Dennis Lehane ("Thrillers et Polars")
8. 22/11/63 : King

 

Février ne comptant que 28 jours, 3 de moins que janvier, ce qui explique peut-être ce piètre bilan en quantité de livres lus : 7

 

Par contre, j'ai fait la part belle à ma Terrible PAL Noire puisque j'ai sorti 4 livres, dont un qui traînait là depuis 1998 !! C'est vous dire ce que je retrouve parfois dans mes étagères.

 

Afin d'étoffer un peu mon challenge "Polar Historique", j'ai entamé ce mois avec mon ami Nicolas Le Floch, sortant donc "L'homme au ventre de plomb" de ma PAL Noire (ICI). Excellent deuxième tome et une plongée dans le Paris d'avant la révolution. Parot m'a enchanté et il s'ajoute aussi au challenge "Thrillers et Polars".

 

"Le meneur de loups" d'Alexandre Dumas (ICI) m'a permis de mener deux challenges à la fois, dont celui du "Totem", version "loup".

 

Puisqu'il traînait dans ma PAL depuis 1998, il était plus que temps de le lire, mieux vaut tard que jamais... Et encore un regret de ne pas l'avoir lu plus vite. Un roman fantastique qui vous inflige une belle leçon de vie.

 

Continuant sur ma lancée, j'ai continué à diminuer un peu ma PAL Noire et j'ai ENFIN lu "Iacobus : Une enquête du moine-soldat Galceran de Born" de Mathilde Assensi (ICI) qu'à une époque, j'avais cherché partout.

 

Encore et toujours un regret de ne pas avoir eu le temps de le lire plus tôt. Une belle aventure et une enquête à l'aise, mais non endormante. Il participait aussi aux Challenges "Thrillers et Polars" et "Polar Historique".

 

Aussitôt acheté, aussitôt dévoré pour "Les premières aventures de Sherlock Holmes - Tome 4 : Aux portes de l'enfer" (ICI). Vous n'êtes pas sans savoir que j'apprécie le détective de Baker Street et que je passe mon temps à le retrouver dans les pastiches.

 

Là, c'est sa jeunesse mise en scène par Andrew Lane. Au menu, aventures, déchiffrement de codes, solution de l'énigme de l'anthipatique gouvernante, un soupçon de romance et quelques rebondissements. Le titre participait aux challenges "Sherlock Holmes" / "Thrillers et Polars" et "Polar Historique".

Jeffery Deaver, je me devais de le découvrir, puisque j'adore les romans policiers et la science criminelle. Cela tombait bien "La carte du pendu" (ICI) faisait partie de ma PAL Noire.

 

Un enquêteur paraplégique, ce n'est pas courant dans la littérature et si vous avez vu "The bones collector", vous comprendrez qu'imaginer Denzel Washington dans le rôle de Lincoln Rhymes n'est pas des plus désagréables pour l'esprit. Ajoutons que l'enquête possède de multiples rebondissements et vous aurez compris que j'ai passé un excellent moment de lecture. Et une autre fiche pour le challenge "Thrillers et Polars".

 

Un membre de Babelio (Gruz) m'avait plus que conseillé "Les loups de Fenryder" de Alex Covin (ICI). Et bien, il avait raison !

 

Si vous aimez les ambiances "frissons" et l'univers fantastique style Stephen King, ce livre est fait pour vous. Vos plus grandes peurs prennent vie... Challenge "Thrillers et Polars" + Coup de coeur !

 

Toujours sur conseil d'un membre de Babelio (Jeranjou, cette fois), je me suis attaquée à un maître du genre : Dennis Lehane et ce fut "Un dernier verre avant la guerre", une enquête du duo Patrick Kenzie et Angela Gennaro (ICI) et challenge "Thrillers et Polars" + Coup de coeur !

 

L'auteur ne vous laisse que peu de répit, le style est drôle, les métaphores de Patrick m'ont fait penser à Frédéric Dard, en plus subtil. Je ne savais pas où il allait m'enmener, je fus surprise, séduite, emportée par le livre et soufflée par le fait qu'il ne met pas de gant lorsqu'il parle des tensions raciales. Pas de manichéisme chez lui, ce n'est pas tout blanc ou tout noir, non, c'est gris.

 

 

Bilan de lecture : 7 livres dont 4 PAL Noire et tous ont participé à des challenges

 

1. L'homme au ventre de plomb : Parot (ICI) PAL Noire

2. Le meneur de loups : Dumas (ICI) PAL Noire

3. Iacobus : Enquête du moine-soldat Galceran de Born : Assensi (ICI) PAL Noire

4. Premières aventures de S. Holmes - T4 : Aux portes de l'enfer : Lane (ICI)

5. La carte du pendu : Deaver (ICI) PAL Noire

6. Les loups de Fenryder : Covin (ICI)

7. Un dernier verre avant la guerre : Lehane (ICI) 

 

 

Janvier et on recommence une nouvelle année !

 

9 livres lus en Janvier.

 

Le bilan n'est pas trop mal pour ce premier mois de l'année.

 

Mes lectures furent bonnes et mes challenges se remplissent tout doucement.

 

L'avantage d'avoir une PAL énorme, elle peut me faire participer à plein de challenges en même temps !

 

Stevenson me fit découvrir son "Ile au trésor" et me fit remplir mes "obligations" pour le Challenge Romans Cultes de Metaphore.

 

Après les fêtes, je n'avais pas envie de me lancer dans un pavé, voilà pourquoi j'ai choisi ce roman court mais intense, afin de respirer les embruns et le parfum de l'aventure. Pari réussi ! Un chouette roman.

 

Continuant à essayer de faire diminuer ma PAL Noire ("PAL Noire à Zéro" et "Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères"), j'ai attaqué "Le temps des loups" (Douriaux) qui, en plus de m'avoir fait passer un bon moment dans la France tourmentée, avait aussi l'avantage de participer au Challenge "Totem" de Liligalipettes, catégorie Loups.

 

Après l'Histoire, je suis revenue à mes premiers amours avec le polar victorien "Meurtre aux chandelles" de Brandreth qui remplissait 3 Challenge à lui tout seul : "Thrillers et Polars" / "Polar Historique" et "I Love London".

 

Suivre Oscar Wilde sur une enquête et croiser la route de Conan Doyle était tout simplement jouissif ! Le livre était un cadeau de ma soeur... Les Wishlist, ça sert.

 

Un manhwa pour changer... c'est un manga Coréen, le "Manhwa Style" comme l'a si bien dit Liliba. Enfin j'ai pu lire le Tome 1 "The Sherlock Holmes Story" de Kwom qui entre dans 2 Challenges : "Sherlock Holmes" ainsi que "Thrillers et Polars"

 

On frôle le Yaoi sans jamais l'atteindre mais c'est plaisant de découvrir le Canon Holmésien en dessin, même si ceux-ci laissent parfois à désirer au niveau des bouches ou de la grande taille de Holmes.

 

On m'en avait beaucoup parlé et je l'ai lu en deux malheureux petits jours : "Level 26 - Tome 1" d'Anthony Zuiker ("Thrillers et Polars") et il m'a fait passer un super moment. 

 

Ok, le style est considéré comme "assez plat" par certains, je n'ai pas aimé le personnage de l'ancien flic, Steve Dark, mais le livre m'a diverti et ce fut un vrai page-turner.

 
Certains livres, à eux tout seul, lorqu'on les a terminés et que la critique est rédigée, il ne faut rien oublier car ils entrent dans plein de Challenges à la fois.

 

Ce fut le cas avec "Les bienfaits de la mort" de Lee Jackson (ICI) qui à lui tout seul entrait dans 4 Challenges : "Thrillers et Polars"/"Polar Historique"/"I Love London"/"PAL Noire à Zéro" et le mien "Vingt Mille Lieues Sous Mes Etagères". Non, pas 5 car le mien est le même que celui de George "PAL Noire à Zéro". 

 

Très bon roman policier si on veut découvrir la société victorienne d'un peu plus près. Si on veut que ça bouge, faut passer son chemin. Moi, j'ai aimé l'ambiance.

 

"L'assassin du boulevard" de René Reouven (ICI) est un pastiche holmésien de très bonne facture. Surtout que, hormis quelques chapitres au début, tout le reste est raconté par Holmes, ce qui est rare.

 

Et une autre participation aux Challenges "Sherlock Holmes" /"Polar Historique"  et "Thrillers et Polars".

Le mois fut vraiment extra au point de vue lecture et ce n'est pas "Misericorde" de Jussi Adler-Olsen ("Thrillers et Polars") qui va me contredire.

 

J'ai adoré les personnages, surtout celui de Carl Morck. Là aussi l'auteur prend le temps de mettre ses personnages en place, ça va lentement mais sûrement. Un auteur à suivre et je compte bien découvrir ses autres romans.

 

 

Une autre de mes passions est la science légale et j'avais acheté cet ouvrage dans le but de la découvrir un peu mieux. De plus, ô suprême honneur, l'ouvrage cumulait le fait de me parler de mon détective préféré : "La science de Sherlock Holmes - Les débuts de la science légale" de E.J. Wagner (ICI) - Challenges "Sherlock Holmes""Thrillers et Polars" / "Polar Historique".

 

De la science légale, oui, mais compréhensible et facile à lire. Sans oublier toutes les anecdotes criminelles qui parsème cet ouvrage et qui nous éclairent sur les nombreuses avancées dans ce domaine.

 

Pour terminer le mois, j'ai opté pour un court roman qui n'en était pas moins intense : "Le vampire de Ropraz" de Chessex. Court, intense, gore. Waw.

 

Niveau relecture, j'ai relu une fois de plus "Le chien des Baskerville" de Conan Doyle et "La vie privée de Sherlock Holmes" de Michael Hardwick.

 

Je les connais, donc, ils se lisent très vite. J'ai réalisé aussi qu'ils entraient dans le Challenge "La littérature fait son cinéma" en plus de celui de "Sherlock Holmes". Je n'ai rien changé à mes fiches, mes impressions étant fixées depuis ma première lecture.

 

 

**********

 

Bilan de Janvier : 9 livres et 1 Manhwa (tous participaient à un Challenge, sauf 1) - 2 en moins dans la PAL Noire et 1 roman culte lu

 

1. L' Ile au trésor : Stevenson ("Romans Cultes")
2. Le temps des loups : Douriaux ("Totem" /"PAL Noire à Zéro")
3. Meurtre aux chandelles : Brandreth
4. The Sherlock Holmes Story - Tome 1 : Kwom ("Sherlock Holmes" /
5. Level 26 - Tome 1 : Zuiker ("Thrillers et Polars"
6. Les bienfaits de la mort : Jackson
7. L'assassin du boulevard : Reouven
8. Misericorde : Adler-Olsen ("Thrillers et Polars")
9. La science de Sherlock Holmes - Les débuts de la science légale : Wagner
10. Le vampire de Ropraz : Chessex

 


Mentions légales | Charte de confidentialité | Plan du site
Ne copie pas ma prose, fais la tienne ! Elle sera bien meilleure que la mienne...